Cindy Sander – Thierry Mugler «a eu les cou de croire en moi»
Publié

Cindy SanderThierry Mugler «a eu les cou***** de croire en moi»

La chanteuse mosellane a rendu un vibrant hommage au couturier et metteur en scène Thierry Mugler, décédé dimanche. «Il a dépensé beaucoup d'argent pour moi. Il m'a transformée».

Thierry Mugler a cru en Cindy Sander.

Thierry Mugler a cru en Cindy Sander.

Instagram

«Aujourd’hui mon cœur est lourd, vous étiez mon étoile, celui qui a cru en moi quand plus personne n’y croyait, mon papa de cœur»: la Mosellane Cindy Sander a rendu hommage à Thierry Mugler, décédé dimanche.

«Vous m’avez transformée, donné une chance incroyable de monter sur la plus belle scène d’Europe. Vous étiez mon pilier. Vous avez changé ma vie. Et aujourd’hui vous rejoignez les étoiles. Je vous dis encore un grand merci. Pour tout ce que vous avez accompli pour moi. Vous resterez à jamais mon étoile».

Le couturier et metteur en scène avait en effet permis à la chanteuse de passer de risée d'Internet à star internationale: la jeune femme, après avoir été humiliée par le jury lors son passage dans «la Nouvelle Star», peinait à trouver sa voie, quand Thierry Mugler lui a tendu la main et lui a offert le premier rôle dans son spectacle «The Wyld» au Friedrichstadt-Palast de Berlin.

La chanteuse a raconté qu'elle avait d'abord cru à une farce: «Quelqu’un de si grand qui demande à vous rencontrer, on croit que c’est une blague mais ça ne l’était pas», avait-elle confié à l'époque. «J’étais un diamant brut qu’il fallait tailler petit à petit». Il lui donne les moyens, la transforme, la relooke pour qu'elle donne le meilleur d'elle-même.

«Quand je l'ai rencontré pour la première fois, j'étais une petite fille de la campagne, rondelette, mes dents n'étaient pas super belles, ma peau non plus...», s'est-elle souvenue dans les colonnes du Parisien. «Il a dépensé beaucoup d'argent pour moi, m'a offert les meilleurs coachs. Il m'a transformée, il m'a «Muglérisée». Il m'a rendue à part, comme lui était à part. Il était visionnaire et savait embellir les femmes».

«Je n'ai pas de mots pour le remercier, je lui dois tellement. Il a changé ma vie», poursuit-elle. «Quand toutes les portes se sont fermées, Manfred a été le seul, pardonnez-moi ce terme, qui a eu les couilles de croire en moi et de me donner ma chance (...) Nous avions encore plein de projets ensemble (...) Il voulait qu'on revienne en force en France. J'aurais tellement aimé boucler cette boucle avec lui...».

(mc/L'essentiel)

Ton opinion