Cérémonie des César – «Timbuktu» et «Saint Laurent» bien placés

Publié

Cérémonie des César«Timbuktu» et «Saint Laurent» bien placés

Les films d'Abderrahmane Sissako et Bertrand Bonello sont les grands favoris de la 40e cérémonie des César, qui se déroule ce vendredi soir à Paris.

Nommé à huit reprises, le film franco-mauritanien «Timbuktu», éclairage lumineux sur l'extrémisme, pourrait avoir les faveurs des 4 225 professionnels du 7e art votant aux César, les plus prestigieuses récompenses du cinéma français, dont la cérémonie se déroulera à partir de 21h à Paris. Très bien accueillie à Cannes par la critique, également en course pour l'oscar du meilleur film étranger décerné dimanche, cette chronique acérée sur la résistance en des temps troublés, qui trouve une résonance particulière dans l'actualité, pourrait être sacrée meilleur film ou Abderrahmane Sissako meilleur réalisateur.

Face à ce film emblématique, «Saint Laurent» de Bertrand Bonello, odyssée sombre dans la tête d'un créateur de génie portée par l'interprétation de Gaspard Ulliel, en tête avec dix nominations, est bien parti pour remporter une moisson de récompenses. Présenté sans succès par la France dans la course à l'oscar, il sera un candidat de poids dans les catégories suprêmes de meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur.

Gaspard Ulliel et Pierre Niney favoris

Cité dans sept catégories, l'autre biopic sur le couturier français, «Yves Saint Laurent» de Jalil Lespert, version autorisée par Pierre Bergé, compagnon d'Yves Saint Laurent, livrera la bataille avec son concurrent, mais sans concourir pour le titre de meilleur film ou réalisateur.

Les interprètes principaux des deux opus rivaux, Gaspard Ulliel - César du meilleur espoir masculin pour «Un long dimanche de fiançailles» en 2005 - et Pierre Niney - déjà nommé deux fois comme meilleur espoir -, s'affronteront pour le prix d'interprétation masculine, pour lequel ils sont favoris. Jérémie Rénier et Guillaume Gallienne, qui incarnent tous deux Pierre Bergé, se mesureront quant à eux pour le meilleur second rôle masculin.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion