Ukraine – Timochenko arrête sa grève de la faim

Publié

UkraineTimochenko arrête sa grève de la faim

L'ex-Première ministre incarcérée a accepté jeudi de mettre un terme à sa grève de la faim, entamée le 29 octobre, a affirmé la ministre adjointe de la Santé à la sortie de l'hôpital où se trouve l'opposante.

Mme Timochenko a pris cette décision après s'être entretenue avec des médecins de la clinique berlinoise Charité, venus l'examiner, a précisé la ministre adjointe Raïssa Moïsseenko. «Un accord a été trouvé afin que Ioulia Volodymyrivna recommence à se nourrir. La nourriture se trouve déjà dans sa chambre», a-t-elle ajouté. Un avocat de l'opposante, le député Sergui Vlassenko, a toutefois refusé de commenter ces propos, précisant seulement à la presse qu'actuellement Mme Timochenko n'avait pas encore recommencé à manger. Les médecins allemands, arrivés en Ukraine plus tôt dans la journée, se trouvaient toujours à l'hôpital et n'étaient pas joignables pour réagir à ces informations.

Mme Timochenko, transférée de sa prison à l'hôpital en raison de hernies discales, a entamé une grève de la faim pour protester contre la «falsification» des législatives du 28 octobre par le régime. Le scrutin a été sévèrement critiqué par les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe qui ont dénoncé un recul de la démocratie dans cette ex-république soviétique. Incarcérée depuis août 2011, Mme Timochenko a été condamnée deux mois plus tard à sept ans de prison pour abus de pouvoir. L'affaire a provoqué une grave crise entre l'Ukraine et l'Occident qui estime que ces poursuites judiciaires ont des motifs politiques.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion