Mondiaux-2022 de cyclisme: Tobias Foss champion du monde du contre-la-montre

Publié

Mondiaux-2022 de cyclismeTobias Foss champion du monde du contre-la-montre

Le Norvégien a créé la sensation ce dimanche, après avoir dominé tous les favoris dimanche aux Mondiaux de cyclisme sur route à Wollongong (Australie).

Le coureur de la Jumbo-Visma, 25 ans, a devancé le Suisse Stefan Küng et le Belge Remco Evenepoel.

Le coureur de la Jumbo-Visma, 25 ans, a devancé le Suisse Stefan Küng et le Belge Remco Evenepoel.

DR

Le Norvégien Tobias Foss a créé la sensation en devenant champion du monde du contre-la-montre après avoir dominé tous les favoris dimanche aux Mondiaux de cyclisme sur route à Wollongong, en Australie. Le coureur de la Jumbo-Visma, 25 ans, a devancé le Suisse Stefan Küng et le Belge Remco Evenepoel, récent vainqueur de la Vuelta. Le double tenant du titre, l’Italien Filippo Ganna, a échoué à la septième place, juste derrière le Slovène Tadej Pogacar, sur un parcours de 34,2 km plutôt technique dans le centre-ville de la station balnéaire.

«Je vis un rêve. J’aurais signé pour un Top 10. Alors devenir champion du monde... je ne réalise pas, c’est incroyable», a commenté Tobias Foss, qui s’est donné des claques sur la joue pour essayer de réaliser ce qui lui arrivait. Vainqueur du Tour de l’Avenir en 2019, succédant à Tadej Pogacar au palmarès, le jeune et discret Norvégien n’a pas beaucoup fait parler de lui depuis, hormis par une neuvième place au Giro en 2021.

Mais dimanche il a réalisé «la course parfaite» pour laisser tout le monde derrière lui. Que ce soit Stefan Küng, en tête lors des deux temps intermédiaires et qui a longtemps cru remporter sa première médaille d’or aux Mondiaux sur route. Ou les deux grands favoris, Remco Evenepoel et Filippo Ganna. Le Belge, venu pour l’or, était visiblement déçu et l’Italien, qui visait le triplé, n’a été que l’ombre de lui-même.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires