En Moselle – «Toi, le Noir, tais-toi»: un match de foot arrêté à Woippy

Publié

En Moselle«Toi, le Noir, tais-toi»: un match de foot arrêté à Woippy

WOIPPY – Une rencontre de deuxième division de district, entre le FC Woippy et l'équipe réserve de Saint-Julien-lès-Metz, a été définitivement interrompue à dix minutes de la fin, après une insulte raciste.

La rencontre a été interrompue et n'a jamais repris.

La rencontre a été interrompue et n'a jamais repris.

AFP

Scène de racisme ordinaire, dimanche après-midi, autour d'un terrain de football. Le match entre le FC Woippy et Saint-Julien-lès-Metz B (deuxième division de district) a été arrêté à la 80e minute, suite à une insulte raciste d'un «dirigeant» du club woippycien, présent sur le banc de touche. Alors que les locaux menaient 2-0, l'avant-centre des visiteurs est allé voir l'arbitre pour une longue discussion.

Une voix s'est alors élevée du banc woippycien, raconte Le Républicain Lorrain: «Toi, le Noir, tais-toi». Le match a été immédiatement interrompu et n'a jamais repris, à la demande de Saint-Julien-lès-Metz. Si l'auteur de l'insulte raciste ne figurait pas sur la feuille de match, le mal était fait. «Au-delà de ces mots malheureux, on n'a vraiment pas envie que les gens nous associent à un club raciste (…). On a fait un gros ménage il y a trois, quatre ans et là, en trente secondes, on fout tout en l'air… On ne cautionne évidemment pas les propos de ce dirigeant, qui aura des sanctions en interne et ne sera plus dirigeant chez nous», a témoigné Jean Saumard, président du FC Woippy, dans les colonnes du quotidien régional.

Il appartient désormais au District mosellan de football de statuer sur l'issue de cette rencontre. Trois scénarios sont envisageables: la victoire des locaux, qui menaient 2-0 à dix minutes de la fin, un score ramené à 0-0 et donc aucun vainqueur, ou la victoire de Saint-Julien-lès-Metz sur tapis vert. Affaire à suivre…

(pp)

Ton opinion

8 commentaires