Secours – Tom est désormais payé pour aller sauver des vies

Publié

SecoursTom est désormais payé pour aller sauver des vies

DUDELANGE - Depuis lundi, les 13
premiers
secouristes-ambulanciers
professionnels sont en
service. Tom Konsbruck
a décroché le boulot de ses rêves.

«Depuis tout petit, je voulais être pompier professionnel, raconte Tom Konsbruck. Depuis 7h ce matin, j'ai réalisé ce rêve». Le jeune homme de 20ans fait partie de la nouvelle équipe de 13 secouristes professionnels répartie dans cinq villes. Le centre de secours de Dudelange est son nouveau lieu de travail.

Diplômé de l'école d'aide- soignants, le Mondorfois était secouriste bénévole depuis cinq ans à Remich. Toutes les deux semaines, il a suivi une formation. «C'était comme si j'allais jouer au foot ou au tennis de table, sauf qu'il fallait toujours y aller, la vie des gens étant en jeu».
Désormais, ce travail n'est p
lus réservé à son temps libre. Il s'agit d'un vrai métier de 7
à 16h. «Pour le soir, on trouve toujours un bénévole, mais dans la journée, il est impossible d'expliquer à son patron qu'il faut sortir trois ou quatre fois en une matinée». Pour son premier jour, Tom, toujours accompagné d'un bénévole, est sorti deux fois. «Sans eux, ça ne serait pas possible!».

Et quand il n'y a pas d'alerte? «Je m'occupe de l'entretien des ambulances ou remplace quelqu'un», explique-t-il. Tom continuera à se former, apprendra à participer aux sauvetages ou à désincarcérer des accidentés.

Sarah Brock

Ton opinion