Vandalisme à Oberkorn – Tombes saccagées: «Qui fait des choses comme ça?»
Publié

Vandalisme à OberkornTombes saccagées: «Qui fait des choses comme ça?»

DIFFERDANGE - Tristesse et dépit. Les familles, touchées par le vandalisme au cimetière d’Oberkorn, ne trouvaient pas les mots ce jeudi, sur les lieux.

Face aux «gestes d’une stupidité innommable», comme l’a déploré la commune de Differdange, il a fallu trouver les mots, ce jeudi, pour les familles venues tristement se recueillir sur les tombes du cimetière d’Oberkorn, vandalisées dans la nuit. Une centaine de tombe ont été touchées et la commune a d’ores et déjà porté plainte. «Mais qu’est-ce que ces gens ont dans la tête?», nous a d’emblée affirmé une dame, très touchée, venue avec sa maman.

«Un cimetière est déjà un lieu très triste. Je ne comprends pas, ce n’est pas la première fois... mais cette fois-ci, c’est pire. Que faire? Tout est ouvert ici et ils arrivent à rentrer de plusieurs côtés».

Des caméras dans un cimetière?

«Ils ne respectent même pas les morts», regrette, des sanglots dans la voix, une autre dame venue avec son fils et son chien. «Ils ne laissent même pas les morts en paix. L’année dernière, c’était déjà la même chose. On voit des dégâts, des fleurs à terre, des statues brisées, mais ce jeudi après-midi, la plupart des familles touchées sont déjà venues nettoyer. Il est grand temps que la commune mette des caméras sur le parking gratuit situé à côté du cimetière, car là, il se passe un peu tout et n’importe quoi durant la nuit...».

Très affecté également, un couple s’est confié au pied des tombes. «C’est triste! Qui fait des choses comme ça? On ne comprend pas du tout... Si on ferme les portes du cimetière, ce sera toujours possible de passer au-dessus des murs. Des caméras? Alors là, on va très loin...».

(L'essentiel/Frédéric Lambert)

Ton opinion