Corps – Touffe de poils ou peau nue?

Publié

CorpsTouffe de poils ou peau nue?

Alors que l’épilation chez les femmes fait partie des mœurs, certaines marginales ont décidé de ne pas toucher à leur pilosité. Mieux: elles l’arborent fièrement.

D’un côté, il y a l’image véhiculée par les médias et la publicité: des femmes au corps parfaitement lisse, sans un seul poil visible. Beaucoup d’individus suivent ce modèle. L’épilation intégrale fait rêver les hommes. Quant à ces dames, elles se déclarent dégoutées par une pilosité touffue, qui donnerait un côté trop masculin et dégagerait une odeur nauséabonde. La guerre contre les poils est déclarée!

De l’autre côté, quelques rares personnes voient les choses autrement. Hommes et femmes avouent trouver un attrait particulier aux ventres velus et aux aisselles bien garnies. Plusieurs groupes ou événements revalorisent la pilosité naturelle: le site web parismoustacheclub, la pièce de théâtre «Eloge du poil», de la comédienne Jeanne Mordoj, ou encore le Mouvement International pour une Écologie Libidinale (M.I.E.L.).

Dans un reportage de 100% mag diffusé sur M6 mercredi 31 août, les femmes poilues représentent une source d’inspiration pour un peintre. Un autre homme prône la beauté naturelle et l’existence des poils, agréables et doux au toucher. Une française se plaint de la conception actuelle qui veut que toute forme de toison disparaisse du corps féminin. Pour elle, épilation est synonyme de mutilation.

Apparemment, 17% des françaises auraient décidé ne plus souffrir pour être belles, laissant libre cours à leur pilosité. Alors, les femmes non épilées, sensuelles ou tue l’amour?

Visionnez le reportage poilant de 100% mag ci-dessus.

(L'essentiel Online/mag)

Ton opinion