Toujours plus de pauvres à l'est

Publié

Toujours plus de pauvres à l'est

Près de 20 ans après la chute du Mur de Berlin, l'ancienne Allemagne de l'est reste la plus menacée par la pauvreté, même si une étude parue lundi met l'accent sur un nouveau fossé nord-sud.

14,3% des Allemands étaient menacés de pauvreté en 2007.

14,3% des Allemands étaient menacés de pauvreté en 2007.

afp

"Vingt ans après la chute du Mur l'Allemagne n'est plus divisée en deux, mais au moins en trois", selon Ulrich Schneider, le président de l'Association paritaire de l'aide sociale, une organisation non-gouvernementale.

14,3% des Allemands étaient menacés de pauvreté en 2007. Ce chiffre cache de grandes disparités. Alors que ce taux était de 11% dans le sud du pays et de 15% dans le nord-ouest, il s'élevait à 20% dans les provinces de l'ancienne Allemagne de l'est.

Le taux, établi à partir des chiffres de l'Union européenne pour définir le seuil de pauvreté - soit une personne gagnant moins de 60% du revenu net moyen - atteignait par exemple 11% en Bavière dans le sud de l'Allemagne, contre 24,3% dans le Mecklenbourg-Poméranie occidentale, dans le nord-est du pays. Bref, vingt ans après la chute du mur, le nombre de pauvres à l'est augmente.

lessentiel.lu avec AFP

L'étude, réalisée par l'Association paritaire de l'aide sociale, une organisation non-gouvernementale, à partir de chiffres officiels.

Ton opinion