Justice – Touristes victimes du terrorisme au Maroc?
Publié

JusticeTouristes victimes du terrorisme au Maroc?

Une touriste française de 79 ans a été tuée à l'arme blanche sur un marché de Tiznit, tandis qu'une Belge a également été blessée à Agadir.

Une Belge a été agressée au couteau à Agadir.

Une Belge a été agressée au couteau à Agadir.

Le parquet fédéral belge a annoncé, jeudi, avoir ouvert une enquête pour «tentative d'assassinat dans un contexte terroriste», après l'agression à l'arme blanche d'une ressortissante belge, samedi, à Agadir, au Maroc.

Mercredi soir, la justice antiterroriste française avait ouvert une enquête sur l'«assassinat» d'une touriste française au Maroc, le même jour. Les deux faits ont été imputés au même suspect par la police marocaine qui soupçonne «un mobile terroriste du crime».

«Vigilance dans les lieux publics et lors des déplacements»

Cette femme de 65 ans, qui réside au Maroc, «est sévèrement blessée» mais «ses jours ne sont pas en danger», indique le parquet, dans un communiqué, citant «les médecins locaux». Cette femme est originaire de la région de Mons, en Belgique francophone (sud), et les investigations ont été confiées à la section antiterroriste de la police judiciaire fédérale de Charleroi.

À la suite du meurtre de la touriste française, le gouvernement français, via son ambassade au Maroc, a «recommandé de faire preuve de vigilance dans l'ensemble des lieux publics et lors des déplacements au Maroc». Le royaume a été épargné ces dernières années par les violences liées aux groupes jihadistes.

Cependant, le Maroc a été le théâtre fin 2018 d'une attaque contre deux touristes scandinaves, décapitées au nom de l'organisation État islamique (EI) dans les montagnes du Haut-Atlas (sud).

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion