Aux Etats-Unis – Toute une école scotchée par le geste de trois élèves

Publié

Aux États-UnisToute une école scotchée par le geste de trois élèves

Trois joueurs de l'équipe de basket du collège ont arrêté de jouer pour prendre la défense d'une pom-pom girl trisomique. Ils ont ensuite rebaptisé la salle de gym au nom de l'ado.

Les trois jeunes hommes ont ému leurs professeurs en prenant la défense de Desiree. (photo: Capture d'écran TMJ4)

Les trois jeunes hommes ont ému leurs professeurs en prenant la défense de Desiree. (photo: Capture d'écran TMJ4)

Desiree Andrews, élève de l'école secondaire Lincoln à Kenosha (Wisconsin), adore le basketball. C'est donc avec beaucoup de fierté que cette jeune fille, qui souffre de trisomie 21, joue les pom-pom girls pendant les matches de l'équipe de son collège. Mais lors d'une récente rencontre, des étudiants présents dans le public ont commencé à se moquer de Desiree. Miles Rodriguez, Scooter Terrien et Chase Vazquez, qui étaient en train de jouer, ont réalisé que quelque chose se passait et ont décidé d'intervenir. Ils ont arrêté de jouer et ont quitté le parquet pour prendre la défense de la jeune fille.

«Quand j'ai entendu qu'ils parlaient d'elle, ça m'a mis en colère», a expliqué Chase Vazquez à TMJ4. «Ce n'est pas juste quand d'autres personnes se font maltraiter, parce que nous sommes tous pareils», a ajouté Scooter Terrien.

Pour marquer encore plus fermement leur soutien à Desiree, les joueurs ont rebaptisé la salle de gym Dee's House (La maison de Dee). Le responsable des sports a trouvé l'idée tellement sympathique qu'il songe à changer officiellement le nom du gymnase et à placer une banderole dans la salle. Desiree, de son côté, a été très touchée par ce geste, qu'elle a qualifié d'«adorable, gentil, génial, incroyable». La jeune fille entrera bientôt au lycée et rêve de devenir célèbre. À Kenosha, en tout cas, c'est déjà fait.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion