Toyota joue la carte de la famille
Publié

Toyota joue la carte de la famille

Le géant automobile japonais a annoncé mardi la nomination au poste de PDG d'Akio Toyoda, un petit-fils du fondateur de l'entreprise actuellement confrontée à un effondrement de ses ventes.

M. Toyoda remplacera en juin Katsuaki Watanabe, PDG depuis 2005 et qui deviendra vice-président du conseil d'administration, une fonction honorifique. Akio Toyoda, 52 ans, est le fils du mythique PDG Shoichiro Toyoda qui régna sur l'entreprise de 1982 à 1992 et en est toujours, à 83 ans, le président honoraire.

Il est aussi le petit-fils de Kiichiro Toyoda qui, en 1937, fonda Toyota en transformant la fabrique familiale de métiers à tisser en usine automobile. Entré chez Toyota en 1984, Akio Toyoda a lentement gravi les échelons jusqu'à devenir, en 2005, un des vice-présidents exécutifs. En juin dernier, il s'était vu confier une vaste palette de nouvelles responsabilités, notamment la supervision de toutes les opérations du groupe à l'étranger, en plus de ses fonctions antérieures de chef des ventes au Japon.

La famille Toyoda est présente au capital de Toyota dans des proportions symboliques (entre 3% et 4%), mais son influence sur les décisions du groupe est réputée considérable. Ce remaniement de la haute direction survient alors que Toyota, premier constructeur automobile mondial, traverse de sérieuses difficultés pour cause de crise économique mondiale.

Le groupe s'attend à subir, lors de l'exercice 2008-2009 en cours, la première perte d'exploitation de son histoire. Toyota a par ailleurs annoncé mardi une chute de 4% de ses ventes au cours de l'année 2008 par rapport à 2007, à 8,97 millions de véhicules.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion