Trois ans de suspension pour une bousculade

Publié

Trois ans de suspension pour une bousculade

Gunnar Prokop, l'ex-entraîneur du club de handball féminin autrichien Niederösterreich, a été suspendu pour un acte d'anti-jeu sans précédent, lors d'un match de Ligue des champions contre Metz.

La commission disciplinaire, réunie au siège de l'EHF à Vienne, a en outre banni à vie l'entraîneur de 69 ans de toute fonction au sein de la fédération européenne.

L'EHF avait suspendu dès mardi le technicien autrichien de ses fonctions de président du Comité des compétitions féminines en attendant la décision de la commission disciplinaire.

Une action sous le coup de l'émotion

M. Prokop devra verser également une amende de 45 000 euros. Son ancien club, dont il a démissionné mardi, est lui condamné à 30 000 euros d'amende et perd le bénéfice du point du match nul acquis contre Metz.

M. Prokop et Niederösterreich ont 21 jours pour faire appel de la décision. Alors que son équipe était à égalité 27-27 à quelques secondes du terme de cette rencontre du groupe B, le 29 octobre, Gunnar Prokop était entré sur le terrain et avait bousculé une joueuse de Metz pour empêcher une ultime contre-attaque, susceptible de donner la victoire à la formation française.

Le charismatique entraîneur, vainqueur huit fois de la Ligue des champions dames, avait présenté ses excuses "à l'équipe et la joueuse adverses et au monde du sport" mardi lors de sa démission. Il avait indiqué avoir agi sous le coup de l'émotion après des décisions d'arbitrage défavorables et compter analyser sa réaction avec l'aide d'un psychologue.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion