Procès en Belgique – Trois femmes accusées de meurtre
Publié

Procès en BelgiqueTrois femmes accusées de meurtre

ARLON – C’est sur fond d’expédition meurtrière, de dettes impayées et de relations homosexuelles que s’ouvre mercredi à Arlon le procès de trois femmes accusées d’avoir tué Cindy Claude en février 2010.

Nathalie Pleugers (28 ans), Marie-Ange Geris (30 ans) et Sabrina Tarabet (24 ans) sont jugées mercredi aux assises d’Arlon pour le meurtre avec préméditation de Cindy Claude. Une mise à mort d’une extrême violence. Le 10 février 2010, la jeune femme de 34 ans a été retrouvée noyée, les mains liées sur le ventre, à Chiny.

Quelques jours plus tard, un témoin anonyme avait dénoncé les trois femmes. Selon ce témoin, une altercation aurait eu lieu entre Cindy Claude et Marie-Ange Geris, qui avaient entretenu une relation homosexuelle. Accompagnée des deux autres accusées, cette dernière aurait décidé de se rendre au domicile de la victime pour se venger.

Ligotée, rouée de coups avant d’être étranglée

Elles auraient alors ligoté leur victime et rouée de coups Cindy Claude avant de l’étrangler. Toujours selon le témoin, les trois jeunes femmes auraient ensuite emmené leur victime, placée dans le coffre de la voiture, à plusieurs kilomètres de Virton pour la jeter à l’eau. C’est ce témoignage qui a permis d’interpeller les trois meurtrières présumées, alors qu’elles se rendaient aux funérailles de Cindy Claude.

Au cours des auditions, seule Nathalie Pleugers est passée directement aux aveux et a maintenu ses propos tout au long de l’instruction. Les deux autres ont fait évoluer leur version des faits à plusieurs reprises, ne reconnaissant jamais avoir porté des coups à Cindy Claude. Les trois accusées comparaissent mercredi en tant que détenues.

L'essentiel Online/jb

Ton opinion