NBA – Trois minutes de folie pour Zion lors de ses débuts

Publié

NBATrois minutes de folie pour Zion lors de ses débuts

Zion Williamson, superstar annoncée de la NBA, a réalisé un premier match extraordinaire en inscrivant 17 points... en trois minutes, en fin de match, hier.

NEW ORLEANS, LOUISIANA - JANUARY 22: Zion Williamson #1 of the New Orleans Pelicans grabs a rebound against the San Antonio Spurs at Smoothie King Center on January 22, 2020 in New Orleans, Louisiana. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and/or using this photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement.   Chris Graythen/Getty Images/AFP

NEW ORLEANS, LOUISIANA - JANUARY 22: Zion Williamson #1 of the New Orleans Pelicans grabs a rebound against the San Antonio Spurs at Smoothie King Center on January 22, 2020 in New Orleans, Louisiana. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and/or using this photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Chris Graythen/Getty Images/AFP

AFP/Chris Graythen

La NBA l'attendait depuis des semaines, ses grands débuts sont enfin arrivés. Zion Williamson, rookie prodige des New Orleans Pelicans, a joué son premier match hier soir contre San Antonio. Une première contrastée marquée par trois premiers quart-temps poussifs et une fin de match dantesque.

Pas au niveau du résultat puisque ses Pelicans ont finalement perdu (121-117) mais pour ses trois minutes hors du temps qui laissent entrevoir l'éventail des possibles avec ce phénomène physique de 19 ans. Bloqué à cinq points après douze minutes sur le parquet, le rookie a inscrit la bagatelle de 17 points en seulement... 3 minutes.

Une performance rare qui a permis à son équipe de revenir dans le match. Mais son entraîneur Alvin Gentry a rapidement douché les espoirs des plus optimistes en renvoyant sa jeune star sur le banc, et les Spurs ont finalement gagné sans trop de soucis. Le motif? Une restriction de minutes ordonnée par le staff médical, le joueur revenant tout juste de blessure. Pas question pour la franchise de prendre le moindre risque avec sa pépite. Qu'importe, le message à toute la NBA était passé...

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion