Trois «Pink Panthers» écroués à Monaco
Publié

Trois «Pink Panthers» écroués à Monaco

Les trois membres présumés du réseau international de voleurs de bijoux écroués samedi à Monaco semblaient préparer une opération dans une ou plusieurs bijouteries de la principauté.

Les trois hommes ont été interpellés sur la place du casino ci-dessus à Monte-Carlo.

Les trois hommes ont été interpellés sur la place du casino ci-dessus à Monte-Carlo.

dr

Cette fois, la police n'a pas eu affaire avec des petits bras. Les trois hommes, âgés de 51, 32 et 31 ans, possédaient un passeport croate quand la police a mis la main dessus. Tous sont poursuivis pour "association de malfaiteurs", a indiqué André Muhlberger, directeur de la Sûreté publique de Monaco. Le plus âgé est le plus connu.

Il est considéré comme un membre important de l'organisation «pink panthers», plusieurs fois mis en cause dans des vols avec violences concernant des bijouteries à Bangkok (Thaïlande), Bâle (Suisse), Honolulu (Hawai) ou Yokohama (Japon).

Retrouvés grâce à une caméra de sécurité

Le trio a été pour la première fois repéré en principauté le 12 juin grâce un signalement des responsables de la bijouterie Chopard. Le plus âgé s'était présenté dans la boutique comme client et s'était distingué par son comportement. Il s'était notamment fait présenter trois montres dont le montant total dépasse le million d'euros.

L'exploitation des enregistrements vidéo de la bijouterie a permis d'identifier le visiteur à partir du fichier constitué par Interpol pour traquer les Pink Panthers, ce réseau à géométrie variable de criminels originaires d'ex-Yougoslavie spécialisé dans les braquages de bijouterie de luxe.

Arrêtés place du casino de Monte-Carlo

Les trois hommes, qui séjournaient dans un hôtel de Bordighera, une station balnéaire italienne, ont alors été placés sous surveillance et de nouveau signalés en principauté du 15 au 18 juin.

"Leur comportement était celui d'un groupe en ‘repérage’ avant une opération. Ils venaient à trois, se séparaient, empruntaient différents parcours, à des horaires différents, ont été vus en train de se chronométrer sur certains parcours", a décrit M. Muhlberger précisant qu'ils ont également fait une incursion dans un magasin Cartier.

Les policiers monégasques sont finalement entrés en action jeudi dernier en fin de matinée alors que les trois hommes stationnaient dans une grosse berline sur la place du casino de Monte-Carlo où sont installées de nombreuses bijouteries. Ils ont été interpellés sans violence. C'est sur cette même place qu'avait été arrêtés en octobre 2008 deux autres membres des Pink Panthers, également "en repérage".

lessentiel.l avec AFP

Ton opinion