Syrie – Trois soldats tués par des frappes israéliennes

Publié

SyrieTrois soldats tués par des frappes israéliennes

Trois soldats syriens ont été tués par des frappes israéliennes près de Damas, dans la nuit de mercredi à jeudi, quatrième attaque du genre en février.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

«L’ennemi israélien a mené une agression aérienne avec plusieurs missiles» depuis le nord de Bouheira Tabaraya, visant des positions autour de Damas aux alentours de 01h10 (00h10 au Luxembourg), «tuant trois soldats et faisant des dégâts matériels», a indiqué SANA, qui ajoute que la plupart des missiles ont été interceptés par la défense antiaérienne syrienne.

De son côté, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) au vaste réseau de sources en Syrie, a fait état d’explosions entendues à Damas et dans sa banlieue «après l’interception de missiles israéliens par la défense antiaérienne du régime syrien».

Centaines de frappes

C’est la quatrième fois depuis le début du mois qu’Israël bombarde la Syrie, après des frappes la veille sur la ville de Qouneïtra, près du Golan, le 17 février, contre un poste militaire du régime dans la ville de Zakiya, au sud de Damas, et le 9 février contre des batteries antiaériennes en réponse à un tir de missile depuis la Syrie.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a mené des centaines de frappes en territoire syrien, ciblant des positions des soldats du régime ainsi que des forces iraniennes et du Hezbollah libanais, qui combattent aux côtés du régime de Damas.

L’État hébreu a déclaré à plusieurs reprises qu’il ne permettrait pas à son ennemi, l’Iran, d’étendre son influence en Syrie.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion