Trop court en habitants pour avoir plus d'élus
Publié

Trop court en habitants pour avoir plus d'élus

LUXEMBOURG - Le nombre d'habitants dans les communes au 31 décembre 2010 déterminera celui des
conseillers communaux.

Bettembourg devra accueillir plusieurs dizaines d'habitants d'ici le 31 décembre pour disposer de conseillers en plus.

Bettembourg devra accueillir plusieurs dizaines d'habitants d'ici le 31 décembre pour disposer de conseillers en plus.

Editpress

«À cinquante habitants près, nous passions la barre des 10000 qui nous donnait droit à quinze conseillers communaux, au lieu de treize, à l'issue des élections communales du 9octobre 2011», soupire Roby Biwer, le bourgmestre socialiste de Bettembourg. Et s'il comprend la règle, elle n'est pas sans le gêner….

Les députés en charge de la loi communale envisageaient de laisser plus de temps aux communes pour atteindre les chiffres fatidiques. Mais au final, «pour des raisons de clarté nous avons décidé de garder la date du 31 décembre pour arrêter le comptage», informe le député CSV Gilles Roth, rapporteur du projet. Cependant, «il est question de repousser cette date pour des élections ultérieures». Ce qui pose quand même problème.

«Il faut du temps pour présenter des listes de conseillers communaux avant les votes», commente Roby Biwer. En revanche, celui-ci aimerait que le congé politique ne soit plus lié au nombre de conseillers communaux: «Cela me permettrait d'exercer ma fonction de bourgmestre à plein temps au lieu de 28heures par semaine». Mais là aussi, les députés ont décidé de s'en tenir au projet de loi. Ce qui reste en discussion, c'est la liste des emplois incompatibles avec la fonction d'élu local.

Séverine Goffin

Ton opinion