Sexisme à Hollywood – Trop vieille à 37 ans pour un acteur de 55 ans

Publié

Sexisme à HollywoodTrop vieille à 37 ans pour un acteur de 55 ans

La comédienne Maggie Gyllenhaal s'est vu refuser un rôle en raison de son âge, considéré comme trop avancé pour jouer l'amoureuse d'un acteur de 55 ans.

L'actrice se dit parfois" déçue" et "surprise" par le monde de Hollywood. (photo: Keystone/AP/Chris Pizzello)

L'actrice se dit parfois" déçue" et "surprise" par le monde de Hollywood. (photo: Keystone/AP/Chris Pizzello)

La comédienne américaine Maggie Gyllenhaal, 37 ans, affirme qu'elle s'est récemment vu refuser un rôle parce qu'elle était trop vieille pour jouer l'élue du cœur d'un acteur de 55 ans. Cette déclaration survient en pleine polémique sur le sexisme à Hollywood.

Dans un entretien paru jeudi sur le site de The Wrap, magazine spécialisé dans l'industrie du divertissement, la comédienne raconte qu'il y a «des choses qui sont vraiment décevantes quand on est actrice à Hollywood et qui me surprennent tout le temps». «J'ai 37 ans et on m'a dit récemment que j'étais trop vieille pour jouer l'amante d'un homme de 55 ans. J'étais ébahie. Cela m'a fait me sentir mal, puis en colère, et puis cela m'a fait rire», détaille la comédienne, déjà nommée aux Oscars et lauréate cette année d'un Golden Globe pour sa performance dans la minisérie télévisée «The Horourable Woman».

Un monde très/trop masculin

Hollywood se retrouve régulièrement sous le feu des critiques pour discrimination envers les femmes. La puissante organisation américaine des droits civiques ACLU a protesté la semaine dernière contre les «disparités spectaculaires» entre le nombre des metteurs en scène masculins et féminins dans la télévision et au cinéma, en demandant aux pouvoirs publics d'enquêter sur «cet échec systématique».

Au moment de la sélection de films et d'artistes pour les oscars, la polémique avait aussi enflé, car aucune femme n'avait été sélectionnée pour l'Oscar de la meilleure réalisatrice malgré la présence du film «Selma» dans les finalistes pour celui du meilleur film.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion