Fusillade à Santa Fe – Trump aux familles: «On va s'amuser un peu»

Publié

Fusillade à Santa FeTrump aux familles: «On va s'amuser un peu»

Avant de décoller pour le Texas où il devait rencontrer des victimes de la fusillade de Santa Fe et leurs proches, Donald Trump semblait étrangement enthousiaste.

Donald Trump s'est rendu jeudi au Texas, où il devait notamment rendre visite à des familles de victimes et à des rescapés de la fusillade de Santa Fe. Le 18 mai dernier, un adolescent de 17 ans a ouvert le feu dans un lycée, faisant 10 morts et 13 blessés. Cette 22e fusillade en milieu scolaire aux Etats-Unis depuis le début de l'année a encore intensifié le débat sur les armes à feu. Résignés et fatalistes, les jeunes du pays se sont mis à partager le hashtag #IfIDieInASchoolShooting (si je meurs dans une fusillade en milieu scolaire) pour faire part de leurs dernières volontés.

Mercredi, Sarah Huckabee, porte-parole de la Maison-Blanche, avait annoncé que le président américain allait «personnellement présenter ses condoléances et son soutien aux familles» des victimes de ce drame. Avant de monter à bord d'«Air Force One» pour ce déplacement très attendu, Donald Trump a fait une courte déclaration aux journalistes, rapporte le «San Antonio Current».

Après s'être félicité de l'excellent état économique du pays, le président américain a déclaré: «Nous allons à Dallas, nous allons à Houston, et nous allons nous amuser un peu aujourd'hui.» Des propos surréalistes et incompréhensibles, qui ont consterné de nombreux internautes.

«Des gens ont perdu leurs gamins... ayez un peu de respect #havealittlefun»

«Et ensuite, une petite visite hilarante à l'hôpital pour rencontrer les survivants. Il est complètement malade»

«Il trouve qu'une rencontre avec des familles victimes de la violence des armes à feu est«amusante?»

«Quand Trump va-t-il s'excuser d'avoir utilisé le mot complètement déplacé d'amusant pour décrire sa rencontre avec des survivants de la fusillade?»

(L'essentiel/joc)

Ton opinion