Dudelange/Milan AC – «Tu remarques que tu vis un truc exceptionnel»

Publié

Dudelange/Milan AC«Tu remarques que tu vis un truc exceptionnel»

DUDELANGE - Au lendemain du match historique entre Dudelange et le Milan AC (0-1) en Europa League, le gardien du F91, Joé Frising, revient sur sa folle soirée.

Le gardien dudelangeois, Joé Frising, a été très en vue contre Milan.

Le gardien dudelangeois, Joé Frising, a été très en vue contre Milan.

Luis Mangorrinha

<i>L'essentiel</i>: Comment vous sentez-vous au lendemain de cette courte défaite?

Joé Frising, gardien de Dudelange: «Déçu quand même, car cela reste un match perdu. Milan n'a pas volé sa victoire mais le match nul était à notre portée. Si la frappe de Gonzalo Higuain n'est pas déviée, je l'ai...

À titre personnel, votre match a été plus que satisfaisant...

Oui, et j'en suis très content, même si je retiens d'abord la performance de toute l'équipe. Le fait de briller contre une équipe aussi mythique, c'est un peu la cerise sur le gâteau. Maintenant il va falloir confirmer.

La pression vous a-t-elle porté?

Personnellement, oui. Je pense avoir transmis un certain calme à mes coéquipiers. Pendant le match on ne réfléchit pas à qui frappe, Higuain ou un autre. C'est seulement après qu'on se dit qu'on a assuré.

Vous n'étiez pas certain de débuter la rencontre...

L'entraîneur m'a fait confiance. J'ai une super relation avec Jonathan Joubert (NDLR: blessé actuellement). Avec Landry Bonnefoi, qui vient d'arriver, nous avons un rapport très professionnel. Il est venu pour jouer, mais moi aussi.

Retenez-vous des arrêts en particulier?

Oui, il y a la passe en retrait sur Higuain que je prends bien, et le un contre un lorsqu'il frappe sur le côté. Mais j'ai aussi bien aimé mon jeu au pied.

Des joueurs vous-ont ils impressionné

Quand les milieux se projettent vers l'avant, cela va très vite, en particulier Tiémoué Bakayoko. On doit encore s'adapter à ce niveau. Mais je suis sûr et certain que l'on progresse. Les matchs de qualification nous ont déjà fait grandir en tant qu'équipe.

La Coupe d'Europe, c'est aussi une atmosphère unique...

En fait, je n'avais jamais connu une telle ambiance sur un terrain au Luxembourg, même lors des matches de l'équipe nationale. Il y avait des caméras partout, des affiches à l'effigie de l'Europa League. Tu te rends compte que tu vis un truc exceptionnel. Tout le pays était avec nous.

Et le retour à la réalité ce matin?

Le coach nous a dit qu'on avait suffisamment été complimentés, et il a raison. Il faut se remettre au boulot. Encore une fois, cela reste une défaite. Il est très important de se reconcentrer sur le championnat, car si nous ne finissons pas premiers, il sera difficile de vivre d'autres soirées comme ça, l'année prochaine...

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion