Allemagne – Tués par des pétards de la Saint-Sylvestre
Publié

AllemagneTués par des pétards de la Saint-Sylvestre

Les festivités du Nouvel An ont tourné au drame pour deux hommes en Allemagne qui ont été tués par des pétards. D'autres personnes ont été grièvement blessées.

Deux hommes de 35 ans et 19 ans ont été tués par des pétards qu'ils venaient d'allumer.

Deux hommes de 35 ans et 19 ans ont été tués par des pétards qu'ils venaient d'allumer.

Deux personnes ont été tuées par des pétards dans la nuit de la Saint-Sylvestre en Allemagne. Un enfant a été grièvement blessé et au moins cinq personnes ont dû être amputées, ont annoncé lundi la police et les secours.

Deux hommes de 35 ans et 19 ans ont été tués par des pétards qu'ils venaient d'allumer et qui leur ont explosé au visage dans l'État régional du Brandebourg qui entoure Berlin, a indiqué la police de ce Land sur Twitter.

Un enfant de 11 ans a également été grièvement blessé au visage dans cette même région, selon la même source. Il a reçu un gros pétard au visage lancé par un groupe de 6 à 8 jeunes qui entendaient célébrer le Nouvel An, selon le quotidien régional Märkische Allgemeine.

«Pétard polonais»

Le pétard qui a blessé l'enfant est un «pétard polonais» vendu à la frontière germano-polonaise et qui contient encore plus d'explosifs que ceux en vente libre en Allemagne, poursuit le journal.

A Berlin, au moins cinq personnes ont été amputées en raison de blessures graves à la main provoquées par des pétards ou des feux d'artifice et au total 21 personnes ont subi des blessures, selon les services hospitaliers.

Chaque année, l'engouement pour les pétards dans la nuit du Nouvel An en Allemagne provoque accidents, incendies et blessures.

(L'essentiel/nxp/ats)

Des plaintes au Luxembourg

Malgré les interdictions, de nombreux pétards ont explosé pendant la nuit au Luxembourg. La police a indiqué lundi avoir été appelée une soixantaine de fois entre dimanche après-midi et lundi matin, pour des pétards qui troublaient le sommeil ou la tranquillité de riverains.

Ton opinion