Réseaux sociaux – Twitter veut mettre fin au harcèlement en ligne

Publié

Réseaux sociauxTwitter veut mettre fin au harcèlement en ligne

La plateforme a notamment ajouté un filtre pour les messages de comptes sans photo de profil, afin de minimiser les comportements abusifs.

Trop d'utilisateurs créent des profils sans les personnaliser pour harceler les autres internautes.

Trop d'utilisateurs créent des profils sans les personnaliser pour harceler les autres internautes.

Keystone

L’ancien directeur de Twitter, Dick Costolo, avait reconnu en 2015 que le réseau social aux 320 millions d’utilisateurs était à la traîne dans la lutte contre le harcèlement en ligne. Après une année 2016 difficile en la matière, le service de microblogging a, depuis, mis en place diverses options pour lutter contre les «trolls».

L’une des dernières en date, annoncée mercredi, prévoit l’automatisation, grâce à un algorithme, de l’identification des «comptes qui se livrent à des comportements abusifs, même lorsque ce comportement n’a pas été signalé», explique le service sur son blog. Ces comptes étaient jusqu’ici sanctionnés par des modérateurs humains, après le signalement par des internautes.

Mettre des bâtons dans les roues aux trouble-fêtes

Autre nouveauté, la possibilité pour les utilisateurs de supprimer les notifications provenant de comptes qui n’ont pas changé d’avatar depuis leur inscription et qui affichent donc l’image, censée être provisoire, d’un œuf blanc sur fond coloré.

Il en va de même pour ceux qui n’ont pas d’adresse électronique ou de numéro de téléphone vérifié. L’idée est de mettre davantage de bâtons dans les roues des trouble-fêtes qui créent des comptes non personnalisés pour tourmenter leurs victimes.

Twitter a aussi étendu les options de filtrage de certains mots clés et permet désormais de masquer des contenus pour une durée à choix (un jour, une semaine, un mois ou toujours).

(L'essentiel/afp)

Ton opinion