Luxembourg: Ulla-Beach, le paradis de la baignade pour les toutous

Publié

LuxembourgUlla-Beach, le paradis de la baignade pour les toutous

REMERSCHEN – Une plage est spécialement dédiée à nos amis canins sur la rive des Étangs de Remerschen.

par
Jean-François Colin
1 / 14
Ulla est la mascotte de la plage aux chiens.

Ulla est la mascotte de la plage aux chiens.

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Frénétique, Ulla nous accueille chaleureusement. Le sympathique bouledogue de 9 mois est la mascotte de la plage dédiée aux chiens sur les rives des Étangs de Remerschen, à laquelle il a donné son nom: Ulla-Beach. L’espace herbeux clôturé d’environ 250m de long «a vu le jour le 1er juin dernier», introduit Raymond Hemmer, responsable du lieu au sein d’une ASBL d’une trentaine de personnes. «Vu que leur présence est partout proscrite, nous avons voulu créer un espace où les chiens peuvent se baigner», raconte l’initiateur du projet.

Ainsi, Lyne, 47 ans, de Dudelange, en fait profiter Nala, son labrador de 13 mois. «C’est la première fois que je viens. C’est génial, car il n’existe aucun autre spot identique dans la région; or, par ces températures élevées, les chiens éprouvent le besoin de se rafraîchir et la baignade leur est interdite partout. Sauf ici!».

Le règlement en vigueur est assez strict: les chiens doivent être tenus en laisse et présenter un carnet de vaccination, et ceux susceptibles d’être dangereux sont obligés de porter une muselière. «En général, les gens sont très respectueux», glisse Raymond Hemmer, «et nous n’avons eu à déplorer aucun incident jusqu’à présent».

En moins de deux mois d’existence, l’endroit s’est déjà créé sa petite réputation. «Notre public est local, mais pas seulement, car nous sommes proches de l’Allemagne et de la France», relate le responsable. «Nous tournons à une trentaine de visiteurs par jour, et nous passons au-delà de la cinquantaine les week-ends». Parmi eux, Marie, 52 ans, de Remich, avec ses deux filles et Nala, son berger âgé d’un an. «Je viens régulièrement, au moins une fois par semaine. C’est un vrai plaisir pour moi de voir nager Nala. C’est important de familiariser le chien au contact de l’eau, et ici, on peut le faire légalement. En plus, c’est aussi un lieu de rencontre avec d’autres amis des chiens».

«Le week-end, car il y a trop de monde»

Victimes de leur succès, Raymond Hemmer et son équipe sont obligés de voir les choses en (plus) grand. «A très court terme, dès la semaine prochaine, la plage sera ensablée et une douche pour chiens sera montée». Et l’infrastructure, qui comprend déjà des toilettes, un barbecue , des bancs couverts, continuera de se développer et de s’agrandir en vue de la saison 2023. «Nous avons le projet de garantir l’accès aux personnes à mobilité réduite, avec la possibilité de se baigner avec leur compagnon à quatre pattes grâce à des fauteuils aquatiques. Car notre philosophie est l’accessibilité pour tous», avance Raymond Hemmer. Est aussi prévue l’érection de pagodes, afin de ménager des zones plus ombragées.

Car, comme le dit Lyne, «il y a du potentiel à développer, on sent que ce n’est encore que le début. On perçoit que cela peut vite devenir compliqué s’il y a beaucoup de chiens en même temps». Un sentiment que partage Marie: «j’évite de venir le week-end, car il y a trop de monde».

L’accès à Ulla-Beach se fait sans réservation. Il est gratuit pour les chiens, et il en coûte 5 euros par personne. La plage sera fermée à partir du 1er octobre, et rouvrira ses portes vers la mi-mai 2023.«L’hiver, l’espace est réservé à la faune aviaire, car c’est une réserve naturelle», précise Raymond Hemmer.

Ton opinion

7 commentaires