Mouvement social – Un accord trouvé in extremis chez Eurofoil
Publié

Mouvement socialUn accord trouvé in extremis chez Eurofoil

DUDELANGE - L'OGBL a indiqué avoir trouvé un accord de principe, avec la direction d'Eurofoil, concernant les acquis des salariés.

Les salariés protestaient depuis des mois.

Les salariés protestaient depuis des mois.

Editpress

C'est au dernier jour de la procédure de conciliation, jeudi, que syndicat et direction se sont finalement mis d'accord, annonce l'OGBL, dans un communiqué transmis vendredi. «Il aura fallu que l'OGBL déclenche une procédure de grève pour que la direction revienne enfin sur sa position intransigeante», indique le syndicat.

Dénoncée l'année dernière, la convention collective sera finalement reprise, «avec l'ensemble des acquis de l'ancienne», avec en plus le versement d'une prime de 500 euros en 2021, 2022 et 2023 pour les 240 salariés de l'entreprise. L'accord prévoit également des limitations concernant le recours à la main-d'œuvre intérimaire: 30 contre une soixantaine aujourd'hui. Les équipes de base devront également n'être composées que de salariés en CDI.

Concernant les rémunérations, de nouveaux échelons seront introduits dans la grille salariale pour les travailleurs non qualifiés nouvellement embauchés et leur avancement sera décidé par la direction et la délégation du personnel. Ils pourront bénéficier de tous les avantages de la convention collective au plus tard au bout de 5 ans.

(L'essentiel)

Ton opinion