Baptisé 2004 BL86 – Un astéroïde de 500 mètres a frôlé la Terre

Publié

Baptisé 2004 BL86Un astéroïde de 500 mètres a frôlé la Terre

Un astéroïde de la taille de deux bateaux de croisière, soit le plus gros objet céleste à passer aussi près de notre planète, est passé tout près de notre planète lundi après-midi.

L'astéroïde 2004 BL86 est le plus gros objet céleste à passer aussi près de notre planète.

L'astéroïde 2004 BL86 est le plus gros objet céleste à passer aussi près de notre planète.

Cet astéroïde d'un demi-kilomètre de largeur, baptisé 2004 BL86, a croisé la Terre au plus près lundi à 16h19 GMT (17h19 au Luxembourg) à 1,2 million de kilomètres, soit une distance représentant trois fois celle séparant notre planète de la Lune. Son prochain passage près de la planète bleue se produira dans deux cent ans sans risque non plus de collision. «Quand nous recevrons les données du radar un jour après son survol de la Terre, nous aurons alors les premières images détaillées», a expliqué Don Yeomans, directeur du bureau de la NASA au Jet Propulsion Laboratory (JPL) qui traque les objets dont les orbites passent près de notre planète, le "Near Earth Object Program Office" (NEO).

Cet astéroïde est le plus gros objet céleste à passer aussi près de notre planète. Le prochain objet céleste aussi volumineux à s'approcher aussi près, appelé 1999 AN10, est attendu en 2027. La grande majorité des astéroïdes survolant la Terre sont de plus petite taille avec un diamètre variant de quinze à trente mètres. Un objet de 30 mètres de diamètre était passé à 348 000 km de notre planète, soit moins que la distance Terre-Lune, le 5 mars 2014 sans pour cela présenter de danger.

Résidus de la formation du système solaire, de nombreux astéroïdes de différentes tailles circulent dans le voisinage terrestre. La NASA a déjà identifié 95% des plus gros parmi ces objets célestes --ceux qui mesurent plus d'un kilomètre de diamètre--, dont un avait provoqué l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années en s'écrasant sur la Terre. Les scientifiques soulignent qu'une collision avec un de ces grands objets est très rare et aucun de ceux déjà détectés ne présente un risque dans le futur prévisible. Si les gros astéroïdes sont facilement repérables, il n'en est pas de même pour tous les autres plus petits et beaucoup plus nombreux.

(L'essentiel/AFP)

Le programme "Near-Earth Object Observations" de la NASA détecte, traque, décrit et répertorie les astéroïdes et les comètes à l'aide d'une flotte de télescopes au sol et dans l'espace. C'est eux qui évaluent le risque potentiel pour la Terre.

Ton opinion