Passé au crible – Un audit accablant sur le Fonds du logement
Publié

Passé au cribleUn audit accablant sur le Fonds du logement

LUXEMBOURG - Le Fonds du logement entre dans une phase de transition d'un an. Un audit rendu public ce mardi rend compte des lacunes de l'organisme.

Marc Hansen estime que le Fonds s'est éloigné de sa mission première.

Marc Hansen estime que le Fonds s'est éloigné de sa mission première.

Editpress/Fabrizio Pizzolante

Comment rendre le Fonds du logement plus efficace? Comment lui permettre de faire construire plus de logements, plus vite? Pour trouver des pistes d'amélioration, le gouvernement a demandé un audit approfondi à PwC Luxembourg, dont un résumé sommaire a été présenté ce mardi après-midi par Marc Hansen (DP), fraîchement promu secrétaire d'État au Logement. Pour en arriver à leurs conclusions, les auditeurs ont analysé les documents existants et mené 25 entretiens individuels avec des membres du personnel et des responsables du Fonds.

Et les lacunes à combler ne manquent pas, d'après PwC, qui a perçu 56 000 euros pour cet audit. Ainsi, «le Fonds du logement s'est éloigné de sa mission première, c'est-à-dire mettre à disposition des logements à coûts modérés», affirme ainsi le secrétaire d'État. Les auditeurs recommandent ainsi de définir des objectifs stratégiques ambitieux et de décliner une feuille de route année par année.

Un an de transition

Pour atteindre des objectifs ambitieux, il faudra certainement modifier la gouvernance du fonds, jugée pas assez efficace. Ainsi, la mise en place d'une direction opérationnelle, séparée du président du fonds, et de «renforcer les rôles des fonctions clés» au sein de l'organigramme. Des audits internes seront également les bienvenus. Nomination d'une direction des ressources humaines et amélioration du matériel informatique sont également souhaitables.

Si des progrès sont à faire dans les bureaux, il faudra aussi en faire sur le terrain. Ainsi, les 30 logements locatifs sortis de terre en 2014 sont jugés largement insuffisants. PwC recommande ainsi de nommer un responsable du département «Développement de projets», poste qui n'existe pas pour le moment. La procédure d'acquisition des terrains et des immeubles est aussi à corriger et il faudra peut-être envisager d'abandonner les activités de syndic, pas forcément jugées pertinentes pour le Fonds du logement. Enfin, les critères d'attribution des logements sociaux à la location ont également fait sourciller les auditeurs, qui recommandent de revoir les procédures de sélection de locataires.

Maintenant qu'on sait tout ça, on fait quoi? Le secrétaire d'État, Marc Hansen, a affirmé que le Fonds du logement entrait à présent dans une phase de transition d'une année. Les six premiers mois permettront de pousser les analyses plus en profondeur, notamment sur le plan financier et les processus internes. La deuxième phase d'un semestre devrait voir la mise en œuvre des recommandations de l'auditeur pour rendre le Fonds du logement plus efficace. Des changements qui interviendront en même temps que les modifications de la loi sur les logements subventionnés.

(Jérôme Wiss)

Le parquet enquête

En marge de la présentation de l'audit, le secrétaire d'État au Logement, Marc Hansen, a annoncé l'ouverture d'une enquête par le parquet dans le cadre de l'affaire Living Room.

Celle-ci avait valu à Daniel Miltgen d'être évincé de son poste de directeur du Fonds du logement. L'instruction pour prise illégale d'intérêt est en cours.

Ton opinion