Australie – Un bébé survit par miracle à une décapitation interne

Publié

AustralieUn bébé survit par miracle à une décapitation interne

Victime d'un accident, un enfant de 16 mois a subi une terrible lésion: sa tête s'est détachée de sa colonne vertébrale. Contre toute attente, il va reprendre une vie normale.

Le petit Jackson portera un corset de maintien cervico-thoracique pendant huit semaines.

Le petit Jackson portera un corset de maintien cervico-thoracique pendant huit semaines.

Capture d'écran 7 News

Jackson Taylor, 16 mois, revient de très loin. Il y a environ deux semaines, le petit Australien était en voiture avec sa maman et sa grande sœur de 9 ans quand leur véhicule est entré en collision frontale avec une autre auto, en Nouvelle-Galles-du-Sud. À plus de 110km/h, le choc a été terrible et le neurochirurgien qui a pris le bébé en charge s'est retrouvé face à un cas qu'il n'avait jamais vu: Jackson avait subi une décapitation interne, c'est-à-dire que son crâne s'était détaché de sa colonne vertébrale, explique metronews.

Les enfants victimes de ce type de lésions n'ont en général que très peu de chances de survie. «Et ceux que l'on parviendrait à ranimer risqueraient de ne jamais pouvoir marcher ni respirer par eux-mêmes», a expliqué Geoff Askin, neurochirurgien de l'hôpital de Brisbane. Dans son malheur, le petit Jackson a eu énormément de chance, puisque ses nerfs vitaux n'ont pas été trop gravement endommagés, explique la chaîne australienne 7 News.

Huit semaines de traitement

Pendant une opération d'urgence longue de six heures, le Dr Askin et son équipe sont parvenus à «rattacher» la tête de l'enfant à ses vertèbres avec du fil et une partie de ses côtes. L'intervention a été un succès et Jackson se remet doucement. Pendant huit semaines, il devra porter un corset de maintien cervico-thoracique, qui aidera la guérison des tissus et des nerfs qui relient sa tête à sa colonne vertébrale. Il pourra rentrer chez lui très prochainement et reprendre, ensuite, une vie normale.

«A la seconde où je l'ai sorti (ndlr: de la voiture), j'ai su que sa nuque était brisée. C'est un miracle», confie Rylea, la maman de Jackson. Cette dernière n'a pas été blessée dans l'accident grâce à son airbag. La sœur du bébé, elle, a été légèrement touchée. «Je suis très reconnaissant de pouvoir ramener mes deux enfants à la maison», se réjouit Andrew Taylor, le père de famille.

Le reportage de la chaîne 7 News

(L'essentiel/joc)

Ton opinion