«Un Black Friday plus calme que d'habitude»

Publié

Consommation au Luxembourg«Un Black Friday plus calme que d'habitude»

ESCH-SUR-ALZETTE – Dans le contexte d'inflation générale, la traditionnelle opération commerciale du mois de novembre rencontre-t-elle le succès des années précédentes? Reportage dans un centre commercial du sud du pays.

Editpress

Les longues files d'attente aux caisses sont trompeuses. «D'habitude, elles sont beaucoup plus longues», affirme le responsable de rayon d'une enseigne d'électroménager. «Cette année, c'est plus calme que d'habitude. On le sent, et ça se confirme dans les chiffres», ajoute-t-il. Cette année, l'enseigne organise ses promotions commerciales du mois de novembre, sur plusieurs jours, mais ce n'est pas la seule explication à cette visible baisse de la fréquentation. «Il y a aussi sûrement le contexte économique actuel, l'inflation, la guerre, qui rentre en ligne de compte», justifie-t-il encore.

Selon lui, les consommateurs sont plus mesurés. Et dans la salle d'attente, les clients n'ont jamais beaucoup d'articles sous le bras. «Je suis venue spécialement pour cet aspirateur. J'attendais la promotion depuis quelques semaines», lance Tania. La jeune femme avait également repéré une friteuse, qui n'a pas été soldée.

L'essentiel

Comme chaque année, la téléphonie et le multimédia sont les rayons qui rencontrent le plus de succès. «J'ai acheté une paire d'écouteurs, c'est tout», raconte une jeune fille. «On cherche un produit en particulier. On s'est dit que c'était le moment de bénéficier d'une réduction, mais on l'achètera même s'il n'est pas soldé, car on en a besoin», explique Frantz, venu d'Allemagne avec sa femme.

Dans d'autres boutiques, les constats des commerçants sont souvent les mêmes. «Le panier moyen a baissé, c'est sûr, les gens font plus attention. Ils achètent seulement ce dont ils ont vraiment besoin et il y a moins de place pour l'achat coup de cœur», constate la responsable d'une boutique de chaussures. Dans ce commerce, les promotions n'ont pas débuté vendredi, mais en début de semaine. «Il y a du passage, mais ça reste plutôt calme. On ne voit pas spécialement plus de monde aujourd'hui que les jours précédents», conclut-elle.

(yb/L'essentiel)

Ton opinion

15 commentaires