Enchères à Paris: – Un cachet impérial chinois s'envole à 21 millions

Publié

Enchères à Paris:Un cachet impérial chinois s'envole à 21 millions

Un cachet impérial chinois d'époque Qianlong (1736-1795) a été acheté, mercredi, 21 millions d'euros par un collectionneur chinois, aux enchères à Paris.

Le cachet est décoré sur quatre côtés de dragons stylisés et archaïques et surmonté de neuf dragons.

Le cachet est décoré sur quatre côtés de dragons stylisés et archaïques et surmonté de neuf dragons.

AFP/Stephane Briolant Photographe pa

Estimé entre 800 000 euros et un million d'euros, le cachet est en stéatite beige et rouge provenant du Fujian (sud-est), une des pierres de cachet les plus précieuses à cette époque. Disputé entre plusieurs enchérisseurs présents dans la salle et au téléphone, il est décoré de dragons stylisés, symboles de l'autorité impériale. Selon les experts de cette vente, l'empereur Qianlong «se distingua à la fois pour le grand nombre de ces cachets impériaux et pour leurs qualités d'exécution remarquables. Plus de 1 800 cachets lui auraient appartenu, dont 700 ont disparu et un millier sont conservés au musée de la Cité Interdite», à Pékin.

Le cachet a été acquis à la fin du XIXe siècle par un jeune collectionneur français, «médecin engagé dans la Marine» et qui «séjourna à plusieurs reprises en Chine». Il est demeuré depuis dans la même famille. Le cachet est décoré sur quatre côtés de dragons stylisés et archaïques et surmonté de neuf dragons qui «pourchassent la perle sacrée, symbole du pouvoir impérial et de l'immortalité». Le nombre neuf est associé au pouvoir masculin.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion