Football – Un «câlin» qui finit en bagarre générale
Publié

FootballUn «câlin» qui finit en bagarre générale

Luiz Felipe a sauté sur le dos de son ami Joaquin Correa, samedi. Le joueur de la Lazio a écopé d’un carton rouge, provoqué une bagarre et est sorti en pleurs. Il s’est excusé.

Fin de partie très étrange pour le défenseur brésilien.

Fin de partie très étrange pour le défenseur brésilien.

AFP

Il le voyait comme un geste d’amitié, le reste du monde y a vu une provocation.

Luiz Felipe s’est jeté sur le dos de Joaquin Correa, après la victoire de la Lazio, samedi. Le joueur de l’Inter Milan n’a lui pas du tout apprécié. Les esprits des joueurs se sont échauffés, et le match s’est soldé par une mêlée générale.

Luiz Felipe a quitté le terrain en larmes. Beaucoup de personnes l’ont accusé de provoquer ses adversaires, qui venaient de subir une défaite. Le Brésilien parle de son côté d’une maladresse. Il s’est fendu d’une explication sur Instagram.

Le joueur de la Lazio nie toute provocation sur son adversaire. «Je lui ai sauté sur les épaules car il est l’un des grands amis que le football m’a donnés. Nos familles sont amies et nous avons toujours été très proches… je voulais le câliner et blaguer sur le résultat, pour autant que notre amitié nous le permette, mais je me suis emballé», explique-t-il, reconnaissant que c’était particulièrement maladroit, et malvenu. «Rétrospectivement, ce n’était peut-être pas le meilleur moment ni l’endroit. Je présente mes excuses pour toute personne qui s’est sentie offensée (…).»

Carton rouge, victoire 3-1 sur l’Inter et retrouvailles: la soirée aura en tout cas été forte en émotions.

(L'essentiel/Rebecca Garcia)

Ton opinion