Jeunes réfugiés d'Ukraine: Un camp d'été pour leur faire oublier la guerre

Publié

Jeunes réfugiés d'UkraineUn camp d'été pour leur faire oublier la guerre

LEUDELANGE – Occuper les enfants d'Ukraine pendant les vacances d'été, voilà le but du camp d'été organisé par l'ASBL LUkraine.

par
Marion Mellinger
1 / 16
L'ASBL LUkraine organise un camp d'été pour les enfants ukrainiens, à Leudelange.

L'ASBL LUkraine organise un camp d'été pour les enfants ukrainiens, à Leudelange.

Vincent Lescaut/L'essentiel
Les enfants peuvent y venir pour s'occuper pendant l'été. Et oublier un peu la guerre qu'ils ont fuie.

Les enfants peuvent y venir pour s'occuper pendant l'été. Et oublier un peu la guerre qu'ils ont fuie.

Vincent Lescaut/L'essentiel

Vincent Lescaut/L'essentiel

Le chalet de scouts Schwengsweed à Leudelange s'est transformé en centre de vacances. Jusqu'à fin août, des enfants d'Ukraine sont accueillis pour le Super U camp organisé par l'ASBL LUkraine. Chaque jour, un programme autour de thèmes différents: sport, symboles du Luxembourg, l'écologie, culture scout, Union européenne et tous les après-midi, des cours de français, chant et danse.

Ce lundi, la journée des enfants a débuté avec des activités sportives jusqu'à midi, ils ont eu un temps libre en début d'après-midi pour jouer, dessiner, puis ils ont enchaîné avec des cours de français, danse ou chant.

L'occasion de se faire de nouveaux amis

«C'est mieux que d'être à la maison, explique Lera, 13 ans qui débute sa seconde semaine, avec ses frères et soeurs. Je n'avais jamais appris le français avant d'arriver au Luxembourg, mais j'aime les langues, je parle un peu anglais». La jeune fille comme une trentaine d'autres jeunes sont encadrés par des bénévoles comme Salva, 16 ans, une Ukrainienne qui vit au Luxembourg. «J'avais déjà fait du baby-sitting mais c'est différent de gérer un groupe. Le but est d'occuper les enfants, que ceux en âge de comprendre ce qu'il se passe en Ukraine, n'y pensent pas trop. C'est beau de les voir sourire à longueur de journée», raconte-t-elle.

Au-delà d'occuper les enfants pendant l'été plutôt que de rester à la maison, le camp leur permet aussi «de voir des jeunes de leur âge, de se faire de nouveaux amis», explique Helena, responsable du camp.

Ton opinion

3 commentaires