En France – Un César pour un film coproduit au Luxembourg

Publié

En FranceUn César pour un film coproduit au Luxembourg

La coproduction luxembourgeoise «Deux» de Filippo Meneghetti, une histoire d'amour entre deux septuagénaires, a remporté le César du meilleur premier film.

«Je suis tout seul et c'est injuste!», a réagi sur la scène de l'Olympia, à Paris, le jeune réalisateur italien, saluant toute son équipe. «Deux» raconte l'histoire de deux retraitées, Nina (Barbara Sukowa) et Madeleine (Martine Chevallier), qui vivent une histoire d'amour aussi secrète que passionnée depuis des décennies.

Les deux femmes sont voisines de palier dans une petite ville où tout le monde, y compris la fille de Madeleine jouée par Léa Drucker, ignore leur idylle. Elles semblent heureuses mais vivent à l'abri des regards, ce que Nina a de plus en plus de mal à accepter. Madeleine ne peut se résoudre à tout avouer à sa famille.

Elles envisagent de tout quitter pour s'installer à Rome lorsque Madeleine fait un AVC et se retrouve mutique et physiquement diminuée. Impuissante, Nina est soudainement reléguée au rang de simple voisine un peu trop intrusive...

Tourné en partie au Luxembourg

«Deux», qui oscille entre drame amoureux, film intimiste et thriller, est avant tout une «œuvre sur l'autocensure, sur l'exclusion, sur la façon dont on façonne le regard que nous portons sur nous-mêmes» sous la pression sociale et familiale, expliquait à Los Angeles Filippo Meneghetti, à l'AFP. Les deux actrices principales du film sont toutes deux en lice pour le César de la meilleure actrice.

Coproduit par Tarantula Luxembourg, le film a été tourné en grande partie au Grand-Duché, à la mi-octobre 2018. Des techniciens et plusieurs comédiens du pays ont participé à l'aventure.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion