Combats en Syrie – Un chasseur russe aurait violé l'espace aérien turc

Publié

Combats en SyrieUn chasseur russe aurait violé l'espace aérien turc

Des chasseurs F-16 turcs ont intercepté, samedi, un avion de combat russe violant l'espace aérien turc à la frontière syrienne (sud-est), le contraignant à rebrousser chemin.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, très mécontent, a appelé au téléphone son homologue russe Sergueï Lavrov.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, très mécontent, a appelé au téléphone son homologue russe Sergueï Lavrov.

AFP

L'ambassadeur de Russie à Ankara a été convoqué et les autorités turques lui ont fait part de leur «vive protestation», selon un communiqué du ministère turc des Affaires étrangères. Ankara a aussi demandé à la Russie d'«éviter une répétition de cet incident» et fait savoir que le cas échéant, «la Fédération de Russie serait considérée responsable de tout événement non voulu» qui pourrait avoir lieu.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, a appelé au téléphone son homologue russe Sergueï Lavrov et lui a transmis ce même point de vue, précise le document. Le chef de la diplomatie turque s'entretiendra de cette affaire notamment avec le secrétaire général de l'OTAN.

«Une grave erreur»

Le régime islamo-conservateur turc s'oppose à la participation de la Russie à la guerre en Syrie. La campagne de frappes que la Russie mène en Syrie est «inacceptable», a déclaré dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan, estimant que Moscou commettait «une grave erreur».

La Russie et la Turquie, membre de l'OTAN et allié de la coalition internationale qui mène des frappes contre le groupe État islamique en Syrie, s'opposent sur la Syrie depuis le début du conflit en 2011. Ankara demande le départ de Bachar el-Assad qui bénéficie du soutien indéfectible de Moscou.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion