Voyage en Sicile – Un coin de paradis aux mille richesses
Publié

Voyage en SicileUn coin de paradis aux mille richesses

L’île au cœur de la Méditerranée regorge de sites à visiter, de villes passionnantes et de coins de rêve où se prélasser.

À la fois Afrique du Nord, Europe du Sud et Proche-Orient, la plus grande île de la mer Méditerranée illustre à merveille le cliché de lieu «à la croisée des civilisations». La Sicile est italienne, mais a emprunté, à travers son histoire, à la Grèce antique, aux empires romain et byzantin, aux Arabes pour se forger une identité bien à elle.

Presque dix fois plus grande que le Luxembourg, l’île italienne comprend quelques villes des plus intéressantes. De Palerme la trépidante à la douce et superbe Syracuse, en passant par Catane et Trapani, on découvre les mille visages de la Sicile dans ses centres urbains. Mais pour plonger au cœur de la culture sicilienne, il faut explorer ses villages. On connaît Corleone à cause de la trilogie du «Parrain» et des clichés sur la mafia, mais Cefalù, Sperlinga ou encore Castelbuono valent une escapade.

Jolies plages et eaux limpides

Des excursions, vous pourrez également en faire pour visiter l’un des sites historiques de l’île. Des théâtres antiques aux innombrables églises baroques, la Sicile c’est en effet plus de 2 500 ans d’histoire. De quoi satisfaire les passionnés de culture et d’histoire.

Mais l'île, en pleine mer Méditerranée, est aussi un paradis pour les amoureux de jolies plages et d’eaux limpides. Le climat aidant, on peut en profiter pendant une bonne partie de l’année. La proximité de la mer garnit aussi les assiettes siciliennes de produits marins, du poisson aux fruits de mer. Mais la cuisine sicilienne présente un éventail plus large que cela. Parce que c’est l’Italie. Et qu’en Italie, on mange bien. Jérôme Wiss

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Comment y aller?

La Sicile n’est pas desservie directement depuis l’aéroport du Findel. Pour y aller, il faut un changement à Rome, à Francfort ou Milan... Ou bien passer par l’aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi ou par Francfort-Hahn. De là, on peut voler vers Trapani, dans l’ouest de l’île, pas trop loin de Palerme, et Comiso, dans le sud-est, côté Syracuse.

Ton opinion