Après la blague de l’entraîneur du PSG: Un comédien fait Paris-Nantes en char à voile

Publié

Après la blague de l’entraîneur du PSGUn comédien fait Paris-Nantes en char à voile

Un comédien et aventurier, Capitaine Rémi, est arrivé ce dimanche au stade de la Beaujoire à Nantes, après un périple de six jours, en réponse à une blague de l’entraîneur du PSG Christophe Galtier, critiqué pour un déplacement en avion.

Un comédien et aventurier, Capitaine Rémi, est arrivé dimanche au stade de la Beaujoire à Nantes, après un périple de six jours en char à voile depuis Paris en réponse à une blague de l’entraîneur du PSG, critiqué pour un déplacement en avion. La sortie de l’entraîneur Christophe Galtier et le rire de l’attaquant Kylian Mbappé avaient fait réagir en pleine polémique sur les jets privés et leur impact sur le climat.

M. Galtier avait proposé, tout sourire, que son équipe fasse ses prochains déplacements en «char à voile», plutôt qu’en avion comme elle l’a fait le 3 septembre pour disputer un match à Nantes. Capitaine Rémi, 35 ans, l’a pris au mot et est parti le 13 septembre du Parc des Princes pour arriver à 13h dimanche devant le stade nantais avec un char à voile et un maillot détournant celui du PSG avec le slogan: «Possible Sans Gasoil».

«C’est une boutade de le faire en char à voile, c’est pour montrer que c’est possible de faire des choses autrement», a expliqué Capitaine Rémi au terme d’un voyage de 480 km durant lequel il a longé la Seine, puis la Loire. «Moi honnêtement, j’ai jamais fait de char à voile de ma vie! Je me suis lancé dans ce défi en me disant: 'on va montrer que les choses sont possibles, qu’il faut s’activer maintenant pour le changement'», a-t-il ajouté.

Une dizaine de cyclistes accompagnaient Capitaine Rémi, et le groupe s’est photographié devant le stade où des spectateurs présents pour le match Nantes – Lens les ont accueillis avec enthousiasme. «S’ils sont capables de prendre un jet privé, ils n’ont qu’à faire le même parcours (en char à voile, ndlr). Ca serait bien. M. Galtié, on l’attend à la Beaujoire avec plaisir», a réagi Pascal, un supporter vêtu de jaune et vert.

Capitaine Rémi, a expliqué à l’AFP avoir utilisé sa voile pendant environ 10% du trajet. Il pédalait le reste du temps, lorsque le vent n’était pas suffisant. «Il n’y a pas de message direct à Mbappé, c’est plus aux gens qui ont de l’influence et qui ont un pouvoir: 'Prenez conscience de dérèglement climatique, il est en train de se jouer maintenant, et il faut qu’on agisse tous à notre échelle'», a conclu Capitaine Rémi.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires