Près de la frontière: Un corps de femme démembré retrouvé à Mont-Saint-Martin

Publié

Près de la frontièreUn corps de femme démembré retrouvé à Mont-Saint-Martin

MONT-SAINT-MARTIN – Le corps nu d'une jeune femme décapitée et démembrée a été retrouvé lundi, en début d'après-midi, dans le quartier du Val à Mont-Saint-Martin, révèle L'essentiel.

par
Yannis Bouaraba
1 / 15
Le corps a été découvert derrière un bâtiment désaffecté.

Le corps a été découvert derrière un bâtiment désaffecté.

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Macabre découverte lundi, à deux pas de la frontière luxembourgeoise. Le corps d'une jeune femme, tête et membres coupés, a été découvert lundi par un adolescent derrière un local désaffecté, à quelques pas de la mairie de Mont-Saint-Martin, en Meurthe-et-Moselle (54), révèle L'essentiel. Vers 13 heures, le jeune âgé de 16 ans, qui cherchait un coin pour uriner, s'est retrouvé face au cadavre.

«Au départ, il pensait que c'était une poupée, mais on est allés voir, on a compris que c'était un corps quand on a vu un tatouage et un piercing» ont expliqué des témoins interrogés sur place, encore sous le choc. Alerté par les jeunes, le gérant d'un bar a alors contacté les forces de l'ordre. Un important dispositif de police avec une vingtaine d'agents a rapidement été mis en place et la scène a été balisée, entre le centre commercial des Bleuets et le bâtiment désaffecté qui hébergeait auparavant une épicerie.

«Une affaire clairement criminelle»

«Un corps démembré, sans tête et dénudé, a été trouvé en début d’après-midi par un passant aux abords d'un bâtiment désaffecté, en ZUP (zone à urbaniser en priorité, ndlr) de Mont-Saint-Martin», a détaillé à l'AFP le procureur de la République adjoint, Stéphane Javet, confirmant l'information de L'essentiel.

Le tronc de la victime, «une femme relativement jeune» selon le parquet, sera autopsié prochainement à l'institut médico-légal de Nancy. «C'est une affaire clairement criminelle», avait précisé plus tôt dans l'après-midi à l'AFP Catherine Galen, procureure de la République de Val-de-Briey, dont le parquet s'est dessaisi au profit de celui de Nancy.

La police judiciaire mène les investigations.

«Aucun lien en l'état» avec le corps sans tête de Moyeuvre-Grande

Jeudi dernier, à une cinquantaine de kilomètres plus au sud, un autre corps sans tête avait été découvert par des promeneurs dans la forêt domaniale de Moyeuvre-Grande, non loin de Val-de-Briey. La mort de cet homme pourrait remonter à plusieurs mois selon Mme Galen dont le parquet est saisi de l'affaire. «Aucun lien en l'état» n'existe entre les deux affaires, a précisé M. Javet.

Ton opinion