Enquête fiscale – Un coup de filet est mené dans le football portugais

Publié

Enquête fiscaleUn coup de filet est mené dans le football portugais

Les locaux de clubs (Porto, Benfica, Sporting,...) et de l'agent Jorge Mendes ont été perquisitionnées, mercredi, dans le cadre d'une enquête pour évasion fiscale.

Les grands clubs (ici Benfica et Porto lors de leur dernier affrontement) sont accusés d'avoir dissimulé de l'argent aux autorités fiscales.

Les grands clubs (ici Benfica et Porto lors de leur dernier affrontement) sont accusés d'avoir dissimulé de l'argent aux autorités fiscales.

AFP/Miguel Riopa

La justice portugaise a mené mercredi des dizaines de perquisitions, visant plusieurs clubs dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'évasion fiscale dans le monde du football, a annoncé le ministère public. D'après les médias locaux, certaines perquisitions étaient menées dans les bureaux des principaux clubs portugais (Benfica, Porto, Sporting et Braga), mais aussi de la société de Jorge Mendes, l'un des agents les plus influents du football mondial.

Avec l'aide d'une centaine d'inspecteurs du fisc et de 180 gendarmes, une quinzaine de magistrats ont organisé 76 perquisitions dans «divers clubs de football, leurs sociétés et leurs dirigeants, de bureaux d'avocats et d'agents intermédiaires», a indiqué le parquet. Ce coup de filet, baptisé «Opération hors jeu», porte sur «des affaires du football professionnel réalisées à partir de 2015 et qui auraient impliqué des agissements destinés à éviter des versements fiscaux dus à l'État portugais».

Ces pratiques, qui consistaient à «occulter ou modifier» les montants de ces opérations, sont passibles de poursuites pour «fraude fiscale aggravée et blanchiment de capitaux», a précisé le parquet général de la République. Selon les médias, la justice s'intéresse concrètement à des opérations de transfert de joueurs.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion