Insolite au Luxembourg: Un cousin de l'autruche en balade dans le tram

Publié

Insolite au LuxembourgUn cousin de l'autruche en balade dans le tram

LUXEMBOURG – Un drôle d'oiseau a fait sensation dans le quartier de la Gare, samedi soir. Il s'agit d'un Nandou d'Amérique.

1 / 6
Un drôle d'oiseau a fait sensation dans le quartier de la Gare, samedi soir. Il s'agit d'un Nandou d'Amérique.

Un drôle d'oiseau a fait sensation dans le quartier de la Gare, samedi soir. Il s'agit d'un Nandou d'Amérique.

Vio Dudau

Vio Dudau

Vio Dudau

Samedi soir, vers 22h30, certains ont sans doute cru avoir abusé un peu du vin au restaurant, quand ils ont vu débarquer un drôle d'oiseau à la station de tram de la Gare. «Nous nous promenions au centre-ville quand ma femme a dit: ''Regarde, quelqu’un prend un selfie avec une autruche!''», raconte Vio Dudau, un photographe installé à Luxembourg depuis huit ans et demi et qui n'a pas pu s'empêcher d'aller voir.

Au milieu de passants effarés, Vio a découvert Nande, 6 ans, qui malgré ses airs d'autruche était en fait l'un de ses cousins, le Nandu d'Amérique mesurant 1,50 m et pouvant courir à 70 km/h. Il suivait de près son propriétaire, Janez Cetin, un Slovène qui s'est fixé le défi de visiter toutes les capitales d'Europe avec son animal. Passé en mai par Bruxelles et vendredi dernier à Amsterdam, il a fait escale dans la capitale avant de rallier Paris ce dimanche.

«La police est venue rapidement près de la place de Paris et a vérifié leurs papiers. Mais l’oiseau et son maître avaient tous les documents en règle, l’oiseau est vacciné et tout, alors ils ont continué leur voyage en tram jusqu’à la Gare, où ils ont pris le train pour Paris», raconte le photographe d'origine roumaine qui a immortalisé ces moments rares. Dimanche, le duo était dans la capitale française pour célébrer un autre Slovène, Tadej Pogacar, deuxième à l'arrivée du Tour de France.

En mai, Janez, ingénieur en mécanique et agriculteur, avait raconté au Brussels Times qu'il a failli devoir se déplacer en fauteuil roulant en raison d'une maladie il y a trois ans et qu'il profite désormais à fond de sa capacité de marcher. «Après les opérations, j’ai dû beaucoup marcher. Je me suis promené chez moi, puis en Slovénie, et finalement, nous avons lancé le projet», confiait-il au média belge. Et pas besoin de laisse, l'animal ne quitte pas d'une semelle son propriétaire. Samedi, il a en tout cas fait sensation dans le quartier de la Gare et laissé dans les têtes des souvenirs incroyables.

(Nicolas Martin)

Ton opinion

11 commentaires