Première en France – Un coeur en attente de greffe a pris le TGV à Nancy

Publié

Première en FranceUn cœur en attente de greffe a pris le TGV à Nancy

NANCY - Pour la première fois en France, un cœur devant être greffé, a été acheminé par train à partir de Nancy, en raison de l'épais brouillard qui enveloppait la cité lorraine.

Le cœur a été transporté en TGV, depuis l'hôpital de Nancy.

Le cœur a été transporté en TGV, depuis l'hôpital de Nancy.

Pixabay

En début de semaine, et pour la première fois en France, un cœur en attente de greffe a été acheminé par train vers sa destination, raconte Le Parisien. La famille d'un homme décédé à l'hôpital de Nancy a en effet autorisé un don d'organe pour une personne en attente. Le problème, c'est que ce jour-là, la météo fait des siennes. Un épais brouillard enveloppe la capitale des ducs de Lorraine, ce qui rend impossible le transport par les airs et dangereux celui par la route.

C'est finalement par le rail que le précieux organe a été acheminé vers l'hôpital de destination, qui restera secret, car le don d'organe est anonyme en France. Ce que l'on sait, en revanche, c'est que le cœur en attente de greffe a pris le TGV, à côté du conducteur du train, dans une boîte spécialement conçue à cet effet.

À son arrivée, le «colis» a été pris en charge par les services sanitaires, qui ont bénéficié d'une escorte policière jusqu'au centre hospitalier où la greffe devait être pratiquée.

(pp/L'essentiel)

Ton opinion