Événement au Luxembourg: Un dancefloor en feu sous les fourneaux de Belval
Publié

Événement au LuxembourgUn dancefloor en feu sous les fourneaux de Belval

ESCH-BELVAL – Plus de 4 500 fans de techno sont venus communier sur le dancefloor lors de la première soirée de l'édition printanière du Luxembourg Open Air, vendredi.

par
Cédric Botzung
1 / 20

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

«Je veux voir vos mains en l'air!», «Tout le monde saute!»: les cris de ralliement sont bien connus, et le public présent vendredi soir au pied des fourneaux de Belval ne se faisait pas prier pour répondre à l'invitation de Danko. Déjà à l'affiche du LOA en septembre dernier, le jeune DJ italien de 19 ans mitraillait hits et remixes, accompagnant le coucher du soleil.

Après une deuxième édition, en jauge limitée à 2 000 personnes, en septembre dernier au Kirchberg, cette nouvelle édition printanière à Esch-Belval accueillait près de 4 500 personnes vendredi soir, avant d'afficher complet le lendemain, avec 5 000 personnes attendues.

Un public jeune avait pris place sur le parvis surplombé par les fourneaux, et les sourires s'affichaient partout sur les visages. À la tombée de la nuit, Mike Williams, 70e du top de DJ Mag, s'installait aux platines. Le Néerlandais ne ménageait pas ses efforts pour faire danser une foule de plus en plus compacte, avec ses sons EDM.

La température grimpait encore un peu plus lorsque Tujamo s'emparait des manettes. Le cador allemand de l'EDM enflammait le dancefloor, bien épaulé par les nombreux jets de flammes. Celui qui a collaboré notamment avec Steve Aoki prenait le public par la main, et pouvait compter sur le MC pour haranguer la foule. Sur les coups de 23h, la plus grosse star du week-end prenait le contrôle jusqu'à la fin de soirée. Classé 19ème meilleur DJ du monde par DJ Mag, Fedde le Grand déroulait sa house à l'efficacité redoutable. Le Néerlandais ne cédait pas à la facilité, et offrait un set plus groovy. Il ne manquait pas d'envoyer son incontournable «Put Your Hands Up For Detroit».

Avec cette édition printanière à Esch-Belval, le Luxembourg Open Air a une nouvelle fois réussi son pari et a franchi une nouvelle étape. Après la soirée de samedi, rendez-vous est pris pour le rendez-vous de septembre.

Ton opinion

5 commentaires