Open d'Australie - Nadal – «Un des moments les plus effrayants de ma carrière»

Publié

Open d'Australie - Nadal«Un des moments les plus effrayants de ma carrière»

Face à Federico Delbonis, Rafael Nadal a eu un peu de mal à passer l'épaule, jeudi. Surtout, il a craint pour une ramasseuse, qui a été touchée par une balle frappée par l'Espagnol.

Le n°1 mondial Rafael Nadal s'est qualifié jeudi pour le 3e tour de l'Open d'Australie en battant l'Argentin Federico Delbonis (76e) 6-3, 7-6 (7/4), 6-1 en 2h30. Mais il s'est fait une frayeur. En effet, l'Espagnol de 33 ans a souffert dans la deuxième manche: «Quand vous êtes incapable de convertir la moindre balle de break alors que vous vous en procurez beaucoup, vous vous retrouvez sous pression», a-t-il expliqué, visiblement mécontent de lui. «Heureusement que j'ai bien servi pendant le tie-break. j'ai bien joué ce jeu décisif», a-t-il ajouté.

«Espérons que ce n'était qu'une histoire d'un soir. Je pense que je vais mieux jouer parce que, à chaque fois (depuis le début du tournoi), j'ai joué à un bon niveau au 3e set. Il faut juste que je le fasse plus tôt», a-t-il ajouté.

«Dans le 3e set, j'étais plus relâché et plus agressif», a expliqué le Majorquin, avouant également s'être fait peur lorsqu'un de ses coups a heurté une ramasseuse de balles. «J'ai eu très peur, c'est l'un des moments les plus effrayants de ma carrière», a commenté Nadal, après le match. Juste après, le n°1 mondial s'est excusé auprès de sa victime, avec un petit bisou qui a fait se lever la Rod Laver Arena.

«La balle allait vite et est partie directement sur elle. Ça m'a rappelé un mauvais souvenir il y a très longtemps à Wimbledon. Ça n'a pas dû être un bon moment à vivre pour elle. C'est une fille super courageuse», a-t-il aussi commenté après coup.

Finaliste à Melbourne, l'année dernière, et lauréat en 2009, Rafa affrontera samedi, son compatriote Pablo Carreno (30e) pour une place en huitièmes de finale.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion