Accident de train à Dudelange – Un deuxième mort dans le train? La justice dément

Publié

Accident de train à DudelangeUn deuxième mort dans le train? La justice dément

LUXEMBOURG - La justice luxembourgeoise dément les rumeurs affirmant qu'un autre cadavre aurait été trouvé sur les lieux de la catastrophe ferroviaire.

La justice luxembourgeoise a démenti ce jeudi les rumeurs évoquant une victime supplémentaire dans l'accident de train du 14 février à Dudelange. «Il n'y a aucun indice dans ce sens», a expliqué une porte-parole à L'essentiel. La collision entre un train de passagers CFL et un train de marchandises français avait coûté la vie au conducteur de train des CFL.

La rumeur concernant une victime supplémentaire avait été lancée mercredi par des syndicalistes français de la SNCF. Ces derniers se sont également émus de la fermeture, mardi soir et une bonne partie de la journée de mercredi, de la voie 2 où s'est produit le drame le 14 février dernier. Une décision motivée par la justice luxembourgeoise «pour les besoins de l'enquête». «Y aurait-il quelque chose à cacher?» se sont interrogés les syndicats. Dans ce contexte, de nombreux conducteurs de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait, considérant que la sécurité n'était pas assurée côté luxembourgeois.

Ce jeudi, le trafic ferroviaire entre Metz et Luxembourg a donc connu de nouvelles perturbations. Au moins six trains ont été annulés. Certains frontaliers ont été surpris par l'annonce tardive de ces nouvelles perturbations, qui n'a été diffusée qu'a partir de mercredi soir. D'autres avaient pris leurs précautions en choisissant un mode de transport alternatif (voiture ou bus).

(L'essentiel)

Ton opinion