Inédit aux Canaries – Un drone géant pour sauver des chiens piégés
Publié

Inédit aux CanariesUn drone géant pour sauver des chiens piégés

Un drone de 2,5 m de diamètre, armé d’un filet rigide, a été envoyé lundi à La Palma pour récupérer des chiens de chasse coincés par l’éruption.

Une opération de secours a été lancée lundi pour tenter de récupérer, au moyen d’un drone géant, plusieurs podencos – des chiens de chasse – qui se sont retrouvés encerclés par une coulée de lave sur l’île de La Palma, rapportent lundi, plusieurs médias espagnols. Un drone de 2,5 mètres de diamètre, fabriqué par l’entreprise spécialisée Aerocamaras, basée dans le nord-ouest de l’Espagne, est actuellement acheminé par ferry depuis l’île voisine de Tenerife.

L’appareil est armé d’un filet rigide «capable de supporter le poids d’un adulte», assure le porte-parole de Leales.org, association de défense des animaux qui préside à l’opération de sauvetage, cité par le «Diario de Avisos». L’idée des sauveteurs est de placer de la nourriture au centre du filet, pour attirer le chien. «Pendant que le chien mange, le drone s’élèvera en l’air, refermant le filet» sur l’animal, dit le porte-parole.

Une opération inédite et illégale

«C’est une manœuvre sans précédent, cela ne s’est jamais fait dans le monde. Mais c’est ça ou les laisser mourir», déclare Jaime Pereira, le directeur d’Aerocamaras, au quotidien El País. Le drone a été développé pour acheminer des marchandises vers des bateaux qui traversent le détroit de Gibraltar. Mais bien qu’il soit «très stable», assure le patron d’Aerocamaras, il n’a jusqu’ici jamais transporté des êtres vivants.

Or, la loi espagnole ne permet pas le transport d’animaux ou d’êtres humains par drone. Pis, les chiens en question se trouvent dans une zone d’exclusion en raison de l’éruption, zone où le vol de drones est très restreint. Une autorisation spéciale a été demandée aux autorités locales pour permettre le sauvetage. Et une pétition a été lancée sur Change.org.

Les chiens se trouvent dans la ville de Todoque, totalement dévastée par l’éruption du Cumbre Vieja. Ils sont pris au piège d’un bassin vide dont le sol est recouvert de cendres et qui est encerclé par de la lave. De l’eau et de la nourriture ont pu leur être acheminés jusqu’ici au moyen de drones de taille standard. L’un des chiens a déjà perdu la vie et des milliers d’internautes réclament via les réseaux sociaux qu’on ne laisse pas mourir les autres.

(L'essentiel)

Ton opinion