Wellens/De Gendt – Un duo d'enfer est passé par le Luxembourg

Publié

Wellens/De GendtUn duo d'enfer est passé par le Luxembourg

Les Belges Wellens et De Gendt ont décidé de rentrer à vélo du Tour de Lombardie jusqu'en Belgique. Ils ont passé la nuit dernière au Luxembourg.

À l'issue d'une saison 2018 pourtant bien éprouvante, les deux coureurs belges de l'équipe Lotto Soudal Tim Wellens, 27 ans, et Thomas De Gendt 31 ans, s'étaient fixés un pari fou. Remonter à vélo à l'issue du Tour de Lombardie en Italie jusqu'à leur domicile, à Semmerzake, non loin de Gand en Belgique. Un périple de près de 1 000 km, découpés en six étapes, qui doit s'achever ce vendredi.

Et les deux voyageurs sont passés mercredi par le Luxembourg, publiant des photos de leur parcours sur les réseaux sociaux. Leur 4e étape reliait ainsi Lunéville en France, à Gonderange, près de Junglinster. Ils y ont passé la nuit et reçu des pâtisseries en cadeau de leur futur ex-coéquipier danois, Lars Bak, qui vit au Grand-Duché. Wellens et De Gendt sont entrés au Luxembourg à Mondorf-les-Bains avant de rejoindre Gonderange. Ce jeudi, ils ont déjeuné à Clervaux avant d'effectuer une dizaine de kilomètres en Allemagne. Puis ont retrouvé le Nord du Luxembourg avant de rallier enfin leur Belgique.

«Ce sont des idoles pour nous»

Coureurs du LC Tétange, Charel Meyers, 18 ans, et son frère Éric, 20 ans, ont pu rouler quelques mètres avec eux, le temps de faire une photo. «Nous avions suivi leur parcours via Internet et nous savions qu'ils passeraient dans le coin mais nous ne savions pas exactement quand ils seraient là. Nous roulions à Syren, près de Moutfort, et tout à coup nous les avons vus derrière nous.

Nous avons juste pris le temps de faire une photo et de les encourager, car nous ne voulions pas les déranger. Ce sont des idoles pour nous», raconte Charel. Et si les deux belges avaient promis de faire la route tranquille, les coureurs luxembourgeois ont été impressionnés par leur rythme de croisière. «Ils ont approché les 30-31 km/h de moyenne sur les 160 km de cette étape», raconte Charel. Wellens et De Gendt dormiront ce soir dans leur lit en Belgique et pourront commencer à récupérer, en vue de la saison prochaine.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion