France/Grand Est – Un ex-footballeur tué dans un accident en Alsace

Publié

France/Grand EstUn ex-footballeur tué dans un accident en Alsace

BALDENHEIM - Fabrice Lepaul, ancien espoir du foot français et champion de France avec Auxerre en 1996, est mort dans un accident de la route en Alsace, à 43 ans.

Formé à Auxerre, Fabrice Lepaul était un grand espoir du football français lorsqu'il a débuté en 1re division très jeune, à 16 ans, sous la houlette de Guy Roux, en 1993.

Formé à Auxerre, Fabrice Lepaul était un grand espoir du football français lorsqu'il a débuté en 1re division très jeune, à 16 ans, sous la houlette de Guy Roux, en 1993.

Archive

L'ancien attaquant Fabrice Lepaul, champion de France avec l'AJ Auxerre en 1996 et passé par Cannes et Saint-Etienne notamment, est mort samedi des suites d'un accident de la route en Alsace, à l'âge de 43 ans, a annoncé l'AJA. «C'est avec énormément de tristesse que l'AJ Auxerre a appris le décès de son ancien attaquant Fabrice Lepaul (1990-1998, puis 2000-2002). Il avait été victime dans la nuit de jeudi à vendredi d'un grave accident de la route», a indiqué l'AJA dans un communiqué.

Seul à bord, M. Lepaul a perdu le contrôle de son véhicule alors qu'il circulait près de son domicile sur une départementale, à proximité de Baldenheim (Bas-Rhin), selon le journal Les Dernières Nouvelles d'Alsace. Il est décédé des suites de ses blessures samedi.

Déjà un grave accident en 1997

Repéré à Epinal, le petit ailier gauche, formé à Auxerre, était un grand espoir du football français lorsqu'il a débuté en 1re division très jeune, à 16 ans, sous la houlette de Guy Roux, en 1993. International dans toutes les catégories de jeunes, il a été champion de France avec l'AJA en 1996. Avec le club icaunais il a également disputé trois matches de Ligue des champions.

Mais un premier accident de voiture en octobre 1997, dans lequel il avait notamment eu plusieurs côtes cassées, avait constitué un premier frein à sa carrière. Il avait ensuite rebondi à Saint-Etienne, puis à Cannes, avant de revenir à Auxerre où il a surtout évolué en équipe réserve. Il avait rejoint en 2004-2005 le SAS Football Epinal, son premier club, pour une dernière saison avant de raccrocher les crampons.

Son fils Esteban, 20 ans, lui aussi attaquant, évoluait cette saison avec l'équipe réserve de l'Olympique lyonnais en National 2, club avec lequel il est sous contrat jusqu'au 30 juin.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion