Bande dessinée – Un facteur et une baleine se lient d’amitié

Publié

Bande dessinéeUn facteur et une baleine se lient d’amitié

Une belle histoire, «La baleine bibliothèque», met en scène un facteur maritime et une baleine qui accueille une bibliothèque en son sein.

La baleine et le facteur s'entraident.

La baleine et le facteur s'entraident.

Le Lombard

Le héros de l’album est un facteur atypique: il distribue le courrier à l’aide de sa barque, afin de délivrer le courrier en haute mer, aux gros bateaux et aux gardiens de phare. Il quitte donc régulièrement son épouse pour se frotter aux dangers de la mer. Un jour, ce n’est pas une vague mais une baleine qui le fait chavirer.

Pas du tout agressif, le cétacé s’est simplement montré maladroit. «Veuillez m’excuser», déclare la baleine, après que le facteur a réussi à sauver son courrier. Elle aide ensuite le malheureux à rentrer à bon port, en tirant sa barque par la même occasion. Déjà attachante, l’histoire vire au fantastique lorsque l’on découvre que dans ses entrailles, la baleine accueille… une bibliothèque! Le facteur l’utilise, empruntant des livres, avant de les ramener lors d’un autre séjour en mer.

Ainsi naquit une belle histoire d’amitié entre l’homme et l’animal. Les deux s’apprécient et se soutiennent lorsqu’il le faut. Des péripéties animent la fin de l’album, mais la tendresse reste présente jusqu’au bout. Judith Vanistendael, auteure en 2019 du très remarqué «Les deux vies de Pénélope», signe un nouveau roman graphique émouvant. Son trait simple et coloré fait mouche dès le début pour mettre en scène le conte rédigé par l’infatigable Zidrou.

• «La baleine bibliothèque». Judith Vanistendael et Zidrou. Le Lombard, 14,75 euros.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion