Polémique en Suisse – Un faux fusil au zoo pour viser les bouquetins

Publié

Polémique en SuisseUn faux fusil au zoo pour viser les bouquetins

Au Dählhözli, à Berne en Suisse, les visiteurs peuvent pointer un fusil factice sur des bouquetins. La Protection Suisse des animaux trouve la chose «discutable».

Sur le «chemin des braconniers», le visiteur peut braquer une arme factice sur un des pensionnaires du zoo.

Sur le «chemin des braconniers», le visiteur peut braquer une arme factice sur un des pensionnaires du zoo.

DR

Le zoo de Berne, en Suisse, a ouvert en 2020 son espace «Aare Alpen» où, au bord de l’Aar, on peut y voir des bouquetins. L’une des attractions est le «chemin des braconniers» dont le parcours suit les différentes altitudes des Alpes et de la faune qui y habite. À un moment donné, on trouve un fusil factice avec lequel on peut viser un bouquetin. La démarche fait débat, rapporte le site nau.ch.

Un commentaire sur Twitter concernant l’interdiction de nourrir les animaux se veut sarcastique: «Les amoureux des bêtes ne donnent pas à manger aux animaux des zoos. Mais ils peuvent apprendre à tirer!» La Protection Suisse des Animaux (PSA) n’est pas emballée par le dispositif. «Au mieux, les visiteurs prendront conscience, par le maniement de l’arme et un tir imaginaire, que des espèces animales sont éliminées ainsi. Au pire, ce geste encouragera l’instinct de chasse et cet acte sera banalisé.»

Doris Slezak, porte-parole du Dählhözli, indique que le parc animalier est conscient de la controverse entourant ce fusil. «Mais il est important, et cela fait partie de notre mission éducative, que l’histoire de l’extinction et celle du retour des bouquetins soit racontée correctement avec des détails et que le visiteur puisse vivre ce moment. Et d’ajouter que les parents sont là aussi pour sensibiliser leurs enfants à l’énorme impact des humains sur la nature».

(L'essentiel/sul/jbm)

Ton opinion