En Nouvelle-Zélande – Un faux millionnaire sous les verrous

Publié

En Nouvelle-ZélandeUn faux millionnaire sous les verrous

Un Néo-Zélandais avait fui en Chine après avoir vidé son compte sur lequel sa banque avait transféré des millions par erreur. Il a été condamné vendredi à la prison pour vol.

Hui «Leo» Gao interrogé à sa sortie du tribunal.

Hui «Leo» Gao interrogé à sa sortie du tribunal.

dr

Hui «Leo» Gao devra passer 4 ans et 7 mois sous les verrous. Ainsi en a décidé un tribunal néo-zélandais. Les juges ont considéré que cet homme avait volé sa banque en fuyant son pays après avoir vidé son compte sur lequel l'établissement avait transféré par erreur des millions de dollars.

Hui «Leo» Gao et sa compagne de l'époque, Kara Hurring, étaient passés en Chine en avril 2009 avec 10 millions de dollars néo-zélandais (6,4 millions d'euros) déposés par mégarde sur son compte par sa banque. La Westpac bank avait fait ce dépôt en réponse à une demande d'autorisation de découvert de 100 000 dollars néo-zélandais pour ses activités professionnelles.

Près de 4 millions de dollars pas encore retrouvés/h3>

Lorsque la banque s'était aperçue de son erreur quelques jours plus tard, les millions avaient été transférés sur d'autres comptes bancaires et le couple s'était envolé. Gao avait été arrêté à Hong Kong en septembre dernier, après deux ans de cavale, alors qu'il tentait de rentrer sur le territoire de l'ex-colonie britannique. Sa compagne, Kara Hurring, était rentrée volontairement en Nouvelle-Zélande en février 2011.

À l'issue de sa peine, Hui «Leo» Gao pourrait profiter d'une partie de son magot puisque 3,8 millions de dollars n'ont toujours pas été retrouvés. Kara Hurring, reconnue coupable de blanchiment d'argent, a écopé de neuf mois de résidence surveillée. Elle devra également rembourser 12 000 dollars néo-zélandais tirés sur la carte de crédit de son ex-compagnon.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion