Comédie – Un film conçu comme un air de jazz

Publié

ComédieUn film conçu comme un air de jazz

Marguerite (Sabine Azéma), femme indépendante, n'avait sûrement pas besoin qu'un homme s'immisce dans sa vie.

L'homme en question, Georges (André Dussolier), a perdu la tête depuis qu'il lui a remis le portefeuille qu'elle s'était fait voler en pleine journée avec son sac à main.

Avec «Les Herbes folles», le cinéaste Alain Resnais dépeint de manière décousue des personnages aux contours flous mais hauts en couleur qui s'attirent et se repoussent au fil de l'intrigue.

Ton opinion